Un lifting pour le département

Audrey Henrion - ©2008 20 minutes

— 

Un découpage territorial contre le déséquilibre politique. Deux élus Vert, Etienne Tête à Lyon et Bruno Bernard à Villeurbanne, ont adressé, hier au Premier ministre, une demande de remodelage des « circonscriptions cantonales » du Rhône pour « équilibrer des densités de population trop inégales, allant de un à douze », estime Etienne Tête. Sur les 54 cantons, ils suggèrent de diviser ceux de Meyzieu et Villeurbanne, qui accueillent entre 40 000 et 50 000 habitants, et d'opérer trois fusions des cantons ruraux dont certains comptent moins de 4 000 âmes. François Fillon peut arbitrer seul ou saisir le Conseil d'Etat qui statuera d'ici à deux ans. Cette requête tombe à la veille de l'installation de la commission Balladur, qui se penche demain sur la réorganisation du territoire.