Lyon : La presqu’île de nouveau piétonne samedi, des parkings à vélos éphémères à disposition du public

EXPERIMENTATION Samedi, l’hypercentre de Lyon sera de nouveau piéton dans le cadre de l’expérimentation conduite par la métropole. Pour inciter les gens à se déplacer à vélos, des parkings gratuits sont prévus

E.F.
— 
Illustration de cyclistes à  Lyon
Illustration de cyclistes à Lyon —

Samedi, pour venir dans la presqu’île lyonnaise, mieux vaut privilégier les TCL, la marche ou les modes de transport doux. Pour la troisième fois depuis fin septembre, l’hypercentre sera de nouveau piéton, dans le cadre de l’expérimentation conduite par la métropole, de 11 heures à 20 heures.

Pour inciter le public à se déplacer à vélo sans craindre de ne pouvoir stationner facilement, Lyon Parc Auto (LPA) met en place deux parkings gratuits et éphémères sur l’espace public. De 10 heures à minuit, chacun pourra venir stationner son vélo dans ces espaces sécurisés, mis en place sur la place de la Bourse à Cordeliers, et place de l’hôpital, vers le Grand Hôtel-Dieu, en partenariat avec la société Wheelskeep.

Pas besoin de s’inscrire, il suffit de se présenter devant les parkings éphémères pour se garer, dans la limite des places disponibles, prévient Lyon Parc Auto, qui laisse ouvert samedi ses parcs de stationnement souterrains du centre-ville. Les différents accessoires du vélo pourront être pris en charge si besoin (carrioles ou cargo).

C’est le troisième samedi que Lyon teste la piétonnisation. Une seconde phase de l’expérimentation doit être lancée prochainement par la métropole, après un bilan des journées sans voiture qui ont eu lieu depuis le 28 septembre.