Une université richement dotée

Audrey Henrion - ©2008 20 minutes

— 

Dans le peloton des vingt universités françaises qui accèderont à l'autonomie au 1er janvier prochain, Lyon-I vient de prendre une longueur d'avance. Selon nos informations, un mois à peine après avoir lancé sa campagne de levée de fonds via sa fondation partenariale, l'université Claude-Bernard vient d'encaisser un chèque de 800 000 euros. Un record pour l'établissement, qui avait perçu 180 000 euros de la part de Microsoft l'an passé. Cette fois, c'est le laboratoire pharmaceutique danois Lundbeck, spécialisé dans le système nerveux central et commercialisant des antidépresseurs ou des traitements contre la maladie d'Alzheimer, qui a mis la main au portefeuille. « Grâce à cette somme assez inattendue, nous allons pouvoir construire un nouvel amphithéâtre de 3500 places dès 2009 à Lyon-Sud », se réjouit le secrétaire général de Lyon-I, Gilles Gay. Ce dernier rappelle que cette levée de fonds est destinée, dans le désordre, à financer la recherche, l'embauche d'enseignants, la réfection des locaux, la création de bourses d'études ou de chaires d'excellence. Le futur bâtiment de la fac de médecine d'Oullins devrait coûter 500 000 euros. « Grâce à lui, on pourra répondre à nos nouveaux besoins en terme de capacité d'accueil », souligne Gilles Gay. Dès la rentrée 2009 en effet, finie l'atomisation dans quatre sites différents des 2 800 étudiants en médecine. Ils seront désormais répartis à Lyon-Sud (Oullins) et Lyon-Est (Grange-Blanche).