Bourgoin-Jallieu: Un gendarme promu malgré son implication dans un grave accident de voiture

ALCOOLEMIE Le gendarme avait pourtant reçu un blâme du ministère

L.Br.

— 

Image d'illustration d'un véhicule de la gendarmerie.
Image d'illustration d'un véhicule de la gendarmerie. — NICOLAS MESSYASZ/SIPA

En février dernier en Isère, un couple a été tué  dans un accident de voiture provoqué par un gendarme ivre. Le passager de la voiture, gendarme lui aussi, vient d’obtenir une promotion, apprend-on sur RTL. Les enfants des victimes se disent choqués.

Le jour de l’accident, le 26 février 2019 près de Bourgoin-Jallieu (Isère), le gendarme passager n’était pas en service, rappelle Le Parisien. La voiture dans laquelle il est monté, conduite par un collègue alcoolisé, a mortellement percuté l’arrière du véhicule du couple Duron. Depuis, cet ex-sous-lieutenant est devenu lieutenant. Les proches des victimes disent avoir découvert cette promotion par hasard, sur Internet.

Une promotion « automatique »

Sur RTL, la fille du couple, raconte : « Je trouve particulièrement choquante cette nomination au grade de lieutenant de gendarmerie d’une personne qui a accompagné durant tout un après-midi dans sa consommation d’alcool le chauffard responsable du décès de mes parents. » Pour elle, le gendarme aurait dû empêcher son collègue de reprendre le volant, et ne pas l’accompagner pendant son trajet mortel.

A la suite de cet accident, la police des polices avait pourtant mené une enquête et le gendarme avait reçu un blâme du ministre. Le Parisien rappelle que la famille Duron avait également porté plainte en avril pour « homicides involontaires et non-empêchement de délit » afin que la responsabilité des quatre gendarmes présents ce jour-là soit étudiée par la justice. La gendarmerie a expliqué que cette promotion accordée au gendarme était automatique, à la sortie de l’école des officiers de Melun.