Les mags locaux déclarent les hostilités

F. C. - ©2008 20 minutes

— 

La situation est inédite dans la presse lyonnaise. Deux mensuels, considérés comme les frères ennemis de l'info locale, sortent ce week-end en kiosque, avec la particularité d'être dans le giron d'un seul homme, Christian Latouche. A Lyon Capitale, le fortuné PDG de Fiducial (solutions comptables pour les PME) est vu comme un sauveur. Il a repris au printemps, à la barre du tribunal de commerce, un hebdo exsangue. Le titre reparaît ce matin après quatre mois d'absence sous forme d'un copieux mensuel de 150 pages (3 euros), axé sur l'enquête et la photo.

A Lyon Mag, fondé lui aussi au milieu des années 1990, Latouche est en revanche l'ennemi n° 1. Il vient de rafler la majorité des parts du journal en recouvrement d'un prêt de 500 000 euros. Mais la rédaction attend beaucoup des multiples recours juridiques déposés pour contrecarrer celui qu'elle surnomme « la mouche ». Les journalistes envisagent même de créer leur magazine. La bataille ne fait que commencer.