Lyon: Une femme arrêtée à l’aéroport avec 4,4 kg d’héroïne cachés dans sa valise

FAITS DIVERS La voyageuse a été condamnée à deux ans ferme d’emprisonnement et 66.000 euros d’amende

C.R.

— 

Illustration d'un passager à l'aéroport de Lyon-Saint-Exupery
Illustration d'un passager à l'aéroport de Lyon-Saint-Exupery — Laurent Cipriani/AP/SIPA

La valise paraissait bien trop lourde… Samedi dernier, les agents de la brigade des douanes de l’aéroport de Lyon-Saint-Exupéry ont fait une étonnante découverte. Une voyageuse venue du Kenya a été priée de présenter le contenu de son sac et de sa valise, mais les agents de la douane ont relevé une bizarrerie : même vide, le bagage de cette passagère pesait un poids anormalement élevé, racontent nos confrères du Progrès.

Les agents ont alors décidé de passer la valise de la quinquagénaire aux rayons X afin d’en savoir un peu plus sur ce mystérieux bagage. Il n’aura pas fallu longtemps pour qu’ils découvrent une masse compacte suspecte à l’intérieur de la valise. Il s’agissait en fait d’un paquet enveloppé de plastique noir, caché derrière une double paroi. Une analyse de la poudre contenue dans le sachet a ensuite révélé qu’il s’agissait d’héroïne, pour un poids total de 4,4 kg.

Ce mardi, la voyageuse kényane a été jugée en comparution immédiate par le Tribunal correctionnel de Lyon. Elle a été condamnée à une amende de 66.000 euros ainsi qu’à deux ans ferme d’emprisonnement avec maintien en détention assortie de cinq ans d’interdiction du territoire français.