Canicule, ozone...Quand est-ce que Lyon va cesser de suffoquer ?

POLLUTION Conséquence, la circulation différenciée est maintenue lundi

Elisa Frisullo

— 

A Lyon, un jour de canicule. Illustration.
A Lyon, un jour de canicule. Illustration. — PHILIPPE DESMAZES / AFP

Si vous avez passé le week-end le corps plongé dans une piscine ou un lac ou que vous êtes restés scotchés au ventilo pour tenter d’avoir un peu de fraîcheur, mauvaise nouvelle : la clim et les bains glacés vont rester vos meilleurs alliés quelques heures encore. Mais bonne nouvelle : votre supplice devrait prendre fin dans la nuit de lundi à mardi.

Si la canicule a cessé sur une large partie du pays ce dimanche, elle reste bien présente dans l’est de la France. A Lyon, où les températures flirtent toujours avec les 40 degrés, la chaleur devrait persister lundi selon Météo-France, qui maintient l’alerte canicule pour une large partie d’Auvergne Rhône-Alpes. La situation pourrait s’améliorer en fin d’après-midi lundi, avec des orages, pouvant être localement forts annoncés les météorologues.

La nuit de lundi à mardi devrait être plus fraîche, avec des températures passant sous les 20 degrés selon La Chaîne Météo. La journée de mardi devrait être orageuse et devrait renouer avec des températures plus acceptables (30 degrés maximum).

La circulation différenciée maintenue ?

Ces fortes chaleurs ont entraîné depuis le début de semaine passée des concentrations d’ozone très importantes dans le bassin lyonnais. Une zone qui reste classée ce dimanche en vigilance rouge à la canicule selon Atmo Rhône-Alpes.

« Les conditions caniculaires renforcées en vallée du Rhône par du vent du sud (favorisant les imports depuis les zones voisines) restent propices à de fortes teneurs en ozone, le risque de dépassement des seuils reste donc élevé sur de nombreuses zones, malgré l’arrivée progressive, mais tardive, d’orages dans les jours à venir », indique ce dimanche le réseau de surveillance de la qualité de l’air. La pollution devrait rester forte en ce début de semaine.

En conséquence, la circulation différenciée, activée le 26 juin, est maintenue ce lundi à Lyon et Villeurbanne. Cette mesure ne permet qu’aux détenteurs des vignettes Crit-Air 0, 1 et 2 de rouler dans le périmètre concerné.