Lyon ouvre ses portes secrètes

Page réalisée par Elisa Frisullo - ©2008 20 minutes
— 

1 Promenade électrique à la centrale de Cusset

Impossible en temps normal de pénétrer à l'intérieur de la centrale hydraulique de Cusset. Mais demain, « l'usine sans fin » mise en service en 1889 sur le canal de Jonage met de côté le plan Vigipirate et accueille les curieux de 10 à 17 h. Au programme : découverte de l'histoire et du fonctionnement de la centrale EDF de Vaulx-en-Velin.

2 Les mosquées lèvent le voile

L'an passé, le public n'avait pu visiter que la Grande mosquée de Lyon (8e) avec son minaret de 25 m. Ce week-end, la mosquée Othmane de Villeurbanne s'ouvre à son tour au public pour une visite guidée, des ateliers de calligraphie et une séance de questions-réponses sur l'islam...

3 Renault Trucks de concert

Le site de Vénissieux de Renault Trucks (ex-RVI) ouvre ses portes ce week-end et propose notamment la visite de l'atelier Berliet-Passion, qui regroupe 34 véhicules historiques de la marque au losange construits à partir de 1917. Le futuriste concept truck Radiance sera également dévoilé au public. Un concert de l'ensemble de cuivres de l'ONL vient clôturer les deux journées de visite. A noter que la Villa Berliet (8e), demeure familiale du constructeur érigée en 1911, est également ouverte au public.

4 Découverte nature dans le Val de Saône

A 25 minutes au nord de Lyon, le sentier de la marinade à Fleurieu-sur-Saône offre aux promeneurs une vue imprenable sur les Monts d'Or. Pour découvrir cet espace naturel fragile, bordé de forêts et de prairies, la Fédération régionale pour la protection de la nature (Frapna) organise demain une balade guidée au coeur du vallon du ruisseau des Echets.

5 Les roses reposent au cimetière de Vénissieux

Dépassez le côté un peu lugubre de l'endroit et concentrez-vous sur l'histoire des lieux. Samedi et dimanche matin, l'association Viniciacium propose une visite guidée de l'ancien cimetière de Vénissieux, où reposent, entre autres, de nombreux rosiéristes (créateurs de roses) célèbres. L'occasion aussi de découvrir des monuments funéraires du XIXe uniques en France.

6 Construire Lyon en Lego

Bâtir son quartier en Lego. Tel est le pari que lance ce week-end aux Lyonnais l'association perrachoise le quai des Ludes (2e). De 10 h à 18 h, samedi et dimanche, enfants et adultes sont invités à poursuivre la construction de la ville, en ajoutant des immeubles, commerces et rues des neuf arrondissements lyonnais. Déjà une cinquantaine de bâtiments ont été édifiés par les habitants et entreprises du quartier de Perrache-Confluent cet été.

7 Sur le fauteuil d'Edouard Herriot

Rarement ouvert au public, le bureau d'Edouard Herriot, ancien président du Conseil et recordman de la longévité au poste de maire de Lyon (1905-1957), se visite ce week-end dans les locaux du Parti radical.

8 L'architecture en jeux de piste

Cette année encore, l'association Robin des Villes a concocté de nouveaux jeux de piste pour découvrir en famille l'architecture de la Presqu'île sud et nord, de la Guillotière et du Vieux-Lyon de manière ludique.

9 Après-midi « académique » au crématorium

Ce n'est peut-être pas l'endroit le plus fun. Mais le crématorium de Lyon, bâtiment de « style académique » construit en 1911 sur les plans de l'architecte Etienne Cuny, vaut paraît-il le coup. Les pompes funèbres de l'agglomération offrent une visite guidée des salles de cérémonie et des locaux techniques.

10 La transmission du patrimoine en question

Pourquoi faut-il transmettre le patrimoine à nos enfants ? Pour tenter de répondre à cette question, une rencontre est organisée en présence du pédagogue et directeur de la chaîne éducative Cap canal Philippe Meirieu et de Régis Neyret, président du Patrimoine rhônalpin. Elle a lieu dimanche à 16 h dans les salons de l'hôtel de ville de Lyon, généralement un des lieux les plus fréquentés lors des Journées du patrimoine.

Sur www.20minutes.fr

Envoyez vos photos au 333 20