Lyon: L'école Levi-Strauss échappe à la fermeture mais jusqu'à quand?

MOBILISATION Après avoir obtenus gain de cause devant la justice, les parents d'élèves ont reçu ce lundi matin la visite du maire de Lyon Gérard Collomb

Elisa Frisullo

— 

L'école Levi-Strauss est menacée de fermeture à Lyon dès la prochaine rentrée.
L'école Levi-Strauss est menacée de fermeture à Lyon dès la prochaine rentrée. — E. Frisullo / 20 Minutes
  • Le tribunal administratif a annulé vendredi la fermeture de l’école Levi-Strauss, validée par le conseil municipal de Lyon.
  • Le maire de Lyon, prenant acte de ce jugement, a assuré aux familles ce lundi que l’école serait ouverte à la rentrée sans s’exprimer davantage sur l’avenir à plus long terme de ce petit établissement du centre-ville.

Un goût de victoire qu’ils savourent sans toutefois perdre de vue qu’ils devront rester vigilants. Ce lundi matin, les parents d’élèves de l’école Levi-Strauss, dans le centre de Lyon, ont reçu la visite de Gérard Collomb. Le maire est venu rencontrer les parents et les enseignants après l’annulation, la semaine passée par la justice, de la fermeture de leur petit établissement scolaire.

La municipalité avait décidé de fermer l’école à la rentrée en évoquant notamment des problèmes de sécurité. Une décision qui avait été validée lors du conseil municipal du 25 mars, malgré la mobilisation des familles et riverains soucieux de conserver l’une des dernières écoles du quartier.

Un jugement sur le fond attendu dans les prochains mois

Le juge du tribunal administratif, saisi en urgence par les familles, a estimé dans son ordonnance que « le moyen tiré de l’erreur manifeste d’appréciation des équipements de l’école était de nature à faire naître un doute sérieux sur la légalité de la délibération ». Et a de ce fait annulé la décision de fermeture. Mais combien de temps encore cette petite école, où sont scolarisés 43 élèves, pourra-t-elle résister ?

Lors de sa visite ce lundi, Gérard Collomb a confirmé « l’engagement pris, dès vendredi, de mettre en œuvre tous les moyens utiles, en lien avec l’Education nationale, pour assurer dans les meilleures conditions la rentrée scolaire dans l’école », indique l’hôtel de ville. « A la suite d’une visite des locaux, le dialogue avec les parents a été serein et marqué par une écoute réciproque. Il se poursuivra lors d’une réunion dont l’organisation va être rapidement précisée, en concertation avec l’Inspection d’académie », précise la municipalité.

Une fermeture contestée par l’opposition

De leurs côtés, les parents d’élèves semblent nettement plus sereins qu’il y a quelques jours. « Gérard Collomb a confirmé que l’école resterait ouverte pour 18 mois minimum… Et il y a de fortes chances pour qu’elle reste ouverte tout court les prochaines années », indiquent-ils sur la page Facebook créée lors de la mobilisation.

Officiellement toutefois, le maire de Lyon s’est bien gardé d’évoquer l’avenir à plus long terme de Lévi-Strauss. Avant de se prononcer, la municipalité, dont la volonté de fermeture a été contestée par plusieurs élus de l’opposition, attend très certainement que la justice administrative se prononce, dans les prochains mois, sur le fond du dossier. Un sursis rassurant pour les familles qui, à l’approche de la campagne des municipales, imaginent sans doute mal Gérard Collomb se mettre tout un quartier à dos en fermant une école.