Le marteau change de main à l'hôtel des ventes des Brotteaux

F. C. - ©2008 20 minutes

— 

Adjugé, vendu ! Jean-Claude Anaf, commissaire-priseur vedette de Lyon, a annoncé hier avoir cédé vendredi la partie artistique de son activité, ainsi que la prestigieuse salle des ventes des Brotteaux (6e), à son confrère parisien Claude Aguttes. « Les clients veulent désormais des commissaires-priseurs pointus et spécialisés. Notre métier évolue », explique Jean-Claude Anaf, qui s'était installé dans l'ancienne gare il y a vingt ans. Mais, à 61 ans, il ne prend pas sa retraite pour autant. Toujours associé à Jean Martinon, il vient de reprendre l'étude de Me Blache à Grenoble, où il fit ses débuts. Et va se recentrer sur ses activités judiciaires, de ventes de véhicules et de matériel industriel. « On envisage le rachat d'autres études pour créer un réseau d'expertise en Rhône-Alpes », indique Jean-Claude Anaf, qui souhaite également créer une fondation « pour l'éducation et l'enfance ».