Un cas de tuberculose à la fac de médecine de Lyon

MALADIE La victime est une jeune fille de 19 ans, étudiante en première année de médecine à la faculté de Grange-Blanche...

A Lyon, Elisa Frisullo

— 

La faculté de médecine de Lyon
La faculté de médecine de Lyon — Google Maps

Un cas de tuberculose à la fac de médecine de Lyon. Mercredi dernier, un cas de tuberculose pulmonaire a été détecté chez une jeune fille de 19 ans, étudiante en première année de médecine à la faculté de Grange-Blanche (3e).
Actuellement hospitalisée à Lyon, cette dernière bénéficiera d'un traitement antibiotique spécifique pour guérir cette forme de tuberculose, la plus fréquente et la plus contagieuse. Une fois déclarée, cette affection se traduit, selon Anne-Marie Mckenzie, médecin inspecteur à la Ddass du Rhône «par une toux persistante de plus de trois semaines, de la fatigue, un peu de fièvre et un amaigrissement». Dans les prochains jours, 86 étudiants de la faculté ayant été en contact prolongé avec la jeune fille malade vont recevoir un courrier de la Ddass les invitant à faire pratiquer un dépistage soit par leur médecin traitant soit par le centre antituberculeux du Rhône.

Ces examens, qui consistent en un test tuberculinique et une radio pulmonaire devront être répétés dans trois mois. «L'intérêt de ce dépistage, c'est que nous pouvons voir si les patients ont été contaminés par la tuberculose avant même que la maladie se soit installée et qu'ils présentent des signes cliniques», ajoute la médecin inspecteur. Une enquête est en cours pour déterminer l'origine de la contamination de cette étudiante de Lyon-I. La tuberculose pulmonaire est une maladie qui se guérie après un traitement d'environ 6 mois.