Un déficit qui effraie les employés des HCL

E. F. - ©2008 20 minutes

— 

Un nouveau conseil d'administration devra être convoqué aux Hospices civils de Lyon. Jeudi soir, la mobilisation d'une centaine d'employés des hôpitaux a empêché le vote du budget 2008 des HCL, qui prévoit une explosion du déficit d'exploitation de 36,5 millions en 2007 à 132 millions d'euros pour un budget de 1,4 milliard. « On n'évitera pas les suppressions de postes avec ce déficit », souligne Nicole Jouve du syndicat FO aux HCL, qui comme la CFDT, la CGT et Sud, craint la disparition de plus de 350 postes non-médicaux.

Pour lever ces inquiétudes, le président des HCL, Gérard Collomb, a affirmé jeudi soir « que le retour à l'équilibre ne pouvait pas être envisagé à partir d'une réduction d'effectifs ». La veille, lors d'une rencontre avec Roselyne Bachelot, la ministre de la Santé, ce dernier avait obtenu l'engagement de l'Etat à verser 20 millions d'euros aux HCL en 2008. A condition qu'ils parviennent à économiser le même montant.