Bernard Rivalta réélu à la tête de l'autorité des transports

F. C. - ©2008 20 minutes

— 

A peine réélu et déjà critiqué. Le socialiste Bernard Ri­valta a retrouvé hier son poste de président du Syndicat des transports de l'agglomération lyonnaise (Sytral) en obtenant 18 voix parmi les 26 élus, issus du Grand Lyon et du conseil général. Egalement candidat, Denis Broliquier (Divers Droite) a obtenu deux voix. Le maire du 2e arrondissement de Lyon en a profité pour demander à Bernard Rivalta de « rembourser au nom de la probité » les indemnités indûment perçues par le président lors du précédent mandat. Le tribunal administratif a récemment déclaré ses indemnités illégales, mais sans obliger Bernard Rivalta à les rembourser. « Elles étaient illégales, mais justes », a répliqué Gérard Collomb, maire PS de Lyon. Richard Llung (PS) a lui critiqué le plafond de 25 000 euros de frais accordé hier au président. « Une décision peu opportune », pour l'élu villeur­bannais, mais qui a été validée à la majorité.