Haute-Savoie: Un alpiniste italien fait une chute mortelle dans le massif du Mont Blanc

MONTAGNE L'homme, âgé de 36 ans, évoluait seul sur la face nord des Grandes Jorasses, dans le massif du Mont Blanc, avant de faire une chute de 600 mètres...

20 Minutes avec AFP

— 

Le pic des Grandes Jorasses dans le Mont Blanc, dans les Alpes Françaises.
Le pic des Grandes Jorasses dans le Mont Blanc, dans les Alpes Françaises. — PHILIPPE DESMAZES / AFP

C’est un sommet situé à quelques encablures de la frontière italienne. Ce lundi, un alpiniste italien de 36 ans s’est tué sur la face nord des Grandes Jorasses. Alors qu’il escaladait seul cet éperon rocheux du massif du Mont-Blanc, il a fait une chute mortelle de 600 mètres, a-t-on appris auprès des secours en montagne.

« L’homme effectuait l’escalade de la face nord en solitaire et n’était pas assuré. C’est une cordée qui évoluait au-dessus de lui qui a donné l’alerte vers midi en le voyant tomber », a précisé le peloton de gendarmerie de haute montagne (PGHM) de Chamonix.

Une voie très réputée

La chute de l’alpiniste est survenue à l’Éperon Walker, l’une des voies les plus réputées de la face nord des Grandes Jorasses entre la France et l’Italie.