La Renaissance de Gadagne

Frédéric Crouzet - ©2008 20 minutes

— 

Les Gadagni, riche famille de banquier florentins installés à Lyon au XVIe siècle, reconnaîtraient-ils leur maison ? L'Hôtel de Gadagne, joyau Renaissance du quartier Saint-Jean (5e) qu'ils ont occupé de 1535 à 1586, achève actuellement son profond lifting. Le chantier, entamé il y a 10 ans, ne prendra fin qu'en 2009 mais il est déjà possible de le visiter chaque dimanche. « Cette pièce est telle qu'elle était au XVIIe siècle », s'exclame Simone Blazy, conservatrice du musée, en faisant découvrir le second étage. « Elle n'avait jamais été restaurée. On a dû gratter plusieurs couches de peintures pour redécouvrir les décors d'origine. »

L'Etat et la ville de Lyon, propriétaire des bâtiments, ont investi 30 millions d'euros pour doubler la surface du lieu et le rendre intégralement accessible aux personnes handicapées. Le musée de la marionnette qui ouvrira à l'automne et le musée historique de Lyon, dont les collections seront accessibles en 2009, proposeront désormais 39 salles au public.

Objectif : faire du musée un des piliers du développement du quartier en attirant 120 000 visiteurs par an, deux fois plus qu'avant les travaux. De nouveaux espaces ont été créés comme un auditorium, un café, un centre documentation et une boutique. « Une véritable prouesse », résume un des architectes, rappelant les nombreux déboires du chantier. « On a eu un dégât des eaux, un incendie. Des entreprises ont déposé le bilan. On a dû évacuer les gravats d'une nouvelle pièce à la pelle car les engins ne pouvaient pas rentrer. »