A Lyon-II, Claude Journès de plus en plus sur un siège éjectable

E. F. - ©2008 20 minutes

— 

La présidence de Lyon-II dans l'incertitude. Les résultats des élections mardi, au sein du conseil d'administration (CA) de la fac des représentants du personnel, ont révélé hier des surprises, mais n'ont pas permis de lever le doute sur l'avenir du président Claude Journès. La liste « Perspectives », proche de l'équipe présidentielle, a obtenu 6 sièges, à égalité avec la liste d'opposition « Recherche, enseignement et démocratie » (RED). La liste radicale « Pour une autre université » a remporté 2 sièges. Ces résultats confirment la percée des opposants de Claude Journès et la fragilité de la liste « Perspectives », que les pronostics plaçaient pourtant largement en tête. « C'est une déception », confie Gilbert Puech, ex-président de Lyon-II et tête de liste pour ?Perspectives?. « Certains ont sanctionné Claude Journès, d'autres les noms figurant sur notre liste, y compris le mien », a-il ajouté « inquiet pour l'avenir de la fac ». Un horizon qui devrait s'éclaircir d'ici à la fin mai, lors du vote par le nouveau CA du maintien ou non de Claude Journès. La tâche sera difficile pour ce dernier vu les bons résultats de la liste « RED » et de la réserve « à son sujet » d'une partie de la liste « Perspectives ».