Lyon: Prix, secteurs et surfaces les plus recherchés… Voilà ce qu’il faut savoir si vous comptez louer dans la ville

LOCATION LocService.fr publie les derniers chiffres du marché locatif entre Rhône et Saône à l'occasion du salon de l'immobilier prévu ce week-end...

Elisa Frisullo

— 

Les 2e, 4e et 6e restent  les arrondissements où le montant des loyers est le plus cher. Illustration.
Les 2e, 4e et 6e restent les arrondissements où le montant des loyers est le plus cher. Illustration. — LECARPENTIER/SIPA
  • Le montant moyen des loyers à Lyon est de 679 euros.
  • La ville attirant de nombreux étudiants et jeunes actifs, les studios et les T2 sont les types de logements les plus recherchés à Lyon.
  • Plus de la moitié des locations concerne des logements meublés.

Vous envisagez sérieusement de venir vivre à Lyon et vous allez prochainement entamer vos recherches de location ? À l’occasion du salon de l’immobilier, organisé du 16 au 18 mars, à la Cité internationale, LocService.fr a publié ce mardi les derniers chiffres du marché locatif privé. Montant des loyers, arrondissements les plus accessibles, surfaces les plus recherchées… Pour vous aider à y voir plus clair, 20 Minutes vous explique ce qu’il faut savoir sur la location entre Rhône et Saône.

>> A lire aussi : Immobilier: Comment vont évoluer les loyers en 2018?

  • Des loyers en hausse, supérieurs à la moyenne observée en province

La location à Lyon coûte en moyenne 679 euros pour une surface de 40 m2, soit 16.91 euros/m2. Des tarifs qui ont progressé de 2,51 % par rapport à 2016, selon le spécialiste de la location entre particuliers. Le loyer moyen est supérieur à celui observé en province mais nettement inférieur aux montants pratiqués à Paris. « En quittant la capitale pour emménager à Lyon, un locataire verra son budget logement diminuer de 36 % », précise LocService. Les tarifs varient évidemment en fonction des surfaces choisies. Il faut compter environ 430 euros pour une chambre, 526 euros pour un studio de 24 m2 et 911 euros pour un T3 de 65 m2.

  • De grosses disparités selon les arrondissements

Sans surprise, le 2e arrondissement reste le plus cher, en matière de location. Le prix au m2 y est de 17.99 %. Suivent ensuite les 4e et 6e arrondissements, qui concentrent de nombreux quartiers huppés ou prisés. Les 5e et 9e sont les arrondissements où les loyers sont les moins élevés. Il vous en coûtera entre 15,26 euros et 15,94 euros/m2.

>> A lire aussi : Lyon: La capitale des Gaules devient la deuxième ville la plus chère de France après Paris

  • Les studios et T2 sont les surfaces les plus recherchées

Plus de la moitié des recherches (52 %) de logements entre Rhône et Saône émane d’étudiants selon LocService.fr. Il est donc peu étonnant que les surfaces les plus demandées à Lyon soient des studios et des T2, qui représentent plus de 60 % des recherches. En raison de cette forte représentativité des étudiants et des jeunes actifs parmi les locataires, la moitié des locations réalisées sont des meublés. Les T4, plébiscités par des familles et des colocataires, sont les logements qui se louent le moins. Le turn-over des résidents est faible pour ces grandes surfaces, explique le spécialiste de la location.

  • Les arrondissements abritant des universités sont les plus plébiscités

Le 7e arrondissement jouit d’une proximité avec la Presqu’Ile, avec les quais du Rhône et les universités et fait partie, avec la Croix-Rousse, des secteurs les plus animés de la ville. C’est par excellence l’arrondissement le plus recherché (avec le 3e arrondissement) par les locataires, à commencer par les étudiants. Le 8e, qui abrite la Manufacture des Tabacs (Université Lyon-III), la fac de médecine et l’école d’infirmière est également plébiscité par les jeunes en quête de logement. En revanche, les 4e et 5e arrondissements sont les moins demandés « en raison notamment d’un taux de rotations des biens disponibles plus faible », indique LocService.fr.