Lyon: Et si le kidnapping de la fille du convoyeur de fonds avait été inventé?

ENQUETE L’homme et sa fille ainsi qu’un collègue de travail ont été placés en garde à vue dans les locaux de la police judiciaire de Lyon…

C.G. avec AFP

— 

 (Illustration).
(Illustration). — Alexandre GELEBART/REA

Et si cette histoire rocambolesque, digne d’un polar hollywoodien, avait été inventée de toutes pièces ? Le convoyeur de fonds, qui avait été obligé la semaine dernière de remettre une rançon aux ravisseurs de sa fille, a été placé en garde à vue dans les locaux de la police judiciaire de Lyon, indiquent plusieurs sources proches du dossier. Sa fille de 22 ans également ainsi qu’un collègue de travail.

>> A lire aussi : Ils enlèvent la fille d'un convoyeur de fonds et obtiennent le versement d'une grosse rançon

Tous trois ont été interpellés lundi soir. Les enquêteurs entendent vérifier la véracité de leurs témoignages. Jeudi soir, la jeune femme avait indiqué à la police, avoir été enlevée à son domicile à Lyon par deux faux plombiers.

Des braqueurs complices ?

Pendant ce temps, son père qui travaille comme convoyeur de fonds à Annemasse et qui effectuait une tournée en Suisse, avait été, selon ses dires, contacté par d’autres malfrats en lien avec les kidnappeurs. Ces derniers lui auraient alors réclamé le contenu du fourgon, rempli d’argent, en échange de sa fille. A savoir entre 13 et 26 millions d’euros.

Vers 19h45, le fourgon circulant sur l’autoroute en direction de Lausanne avait été braqué et contraint de se garer sur un parking, selon la police suisse qui avait lancé un appel à témoin pour identifier les trois suspects. Quant à la jeune femme, elle avait été libérée et retrouvée dans l’Ain vers 21h40. Soit trois heures après son supposé enlèvement.