Lyon : Ils relookent vos chaussures pour en faire des modèles uniques

ARTISTE À Lyon, l’artiste Arthur Millot et le cordonnier David Cantera donnent de la couleur et un nouveau souffle aux chaussures…

Dylan Munoz

— 

Arthur Millot sur l'une de ses réalisations
Arthur Millot sur l'une de ses réalisations — Arthur Millot
  • Customiser ses baskets au lieu d’acheter une nouvelle paire est devenu tendance.
  • Rencontres avec deux Lyonnais qui en ont fait leur spécialité.

D’un coup de feutre, d’une trace de pinceau, et une chaussure ordinaire devient unique. Presque jouissif. Comme neuve. L’artiste, Arthur Millot alias Bur-artist, et le cordonnier David Cantera, gérant de la boutique l'Art de la Pompe, osent le pari de délivrer une vraie identité à des chaussures abîmées ou devenues trop banales. Le besoin des clients de se démarquer a engendré une nouvelle tendance qui prend de l’ampleur : customiser ses souliers.

« Casser la routine »

Arthur Millot, l’artiste – également rugbyman — dit avoir « toujours eu une sensibilité avec la chaussure ». « C’est un bon support pour les feutres Posca que j’utilise tout le temps ». Celui qui réalise des œuvres sur toiles, statues en céramique ou même sur des planches de surf, entend désormais donner un nouvel élan aux godasses. Il « aime casser la routine. Si je fais toujours la même chose, cela me gonfle très vite ».

Une idée partagée par David Cantera : « J’aime faire quelque chose qui semble difficile et que d’autres cordonniers ne font pas. Je n’ai pas vraiment été formé à la customisation mais la patine de la Stan Smith, c’est un peu devenu ma marque de fabrique », explique-t-il en montrant fièrement la première paire qu’il a entièrement repeinte d’un marron vieilli, un peu vintage.

Réalisations de Bur artiste.
Réalisations de Bur artiste. - Arthur Millot

« Donner quelque chose de plus originale que des Stan Smith blanches »

Ce cordonnier, qui a ouvert son commerce en septembre 2017, s’est formé sur le tard à l’art de la cordonnerie. Il entend aujourd’hui donner un coup d’éclat à un métier qu’il craint « vieillissant ». « J’aime beaucoup travailler les couleurs même si c’est ce qu’il y a de plus dur, selon moi », expose-t-il. Avant de poursuivre : « J’utilise la teinture française au drapeau ». Il aime restaurer la sneaker et « lui donner une couleur originale ». « Après vous sortez en ville et les gens vous demandent d’où viennent vos chaussures. C’est quelque chose de plus originale que des Stan Smith blanche, non ? ».

Qualifié par ses clients de « dernier espoir » pour sauver leurs souliers, il a déjà montré ses talents lors de différents événements, comme « Le Marché autrement », les « Pop Up Market » ou encore pour le magasin Printemps.

>> A lire aussi: Berlin et Adidas créent une paire de baskets avec un titre de transport intégré

Bur-artiste se distingue lui aussi avec ses œuvres empreintes de couleurs et de vie. « Je prends du plaisir à en mettre ». Le style plaît et les demandes de particulier s’accumulent. « J’aime surtout travailler sur les sneakers blanches. Je peux faire ce que je veux, travailler le fond et être dans mon univers », précise-t-il.

David Cantera et ses créations
David Cantera et ses créations - David Cantera

Des chaussures et des projets

Bur-artiste s’est vu propulsé dans le monde de la chaussure par le store Adidas de Confluence le 30 novembre 2016. « Ils m’ont proposé de customiser les chaussures des clients », explique-t-il. Une opération qui devrait de nouveau lieu se tenir en mars au centre commercial La Part-Dieu. Pour l’instant, le montant de ses prestations s’élève à 20 euros. Les clients de David Cantera doivent, eux, débourser entre 50 et 80 euros. « Tout dépend du travail et de la demande. Si on me demande une peinture de dingue ça peut vite monter », se justifie le cordonnier. Qu’importe ! Certains sont prêts à relooker leurs chaussures au lieu d’en acheter de nouvelles.

« Si c’est beau, vraiment bien fait, et surtout si je suis la seule à avoir ce genre de chose à mes pieds, oui je le fais », répond une jeune femme, détentrice de Stan Smith customisée par Bur-artiste.