La fiancée poursuivie pour« aide au séjour irrégulier » est relaxée

Dalya Daoud - ©2008 20 minutes

— 

Un jugement très applaudi. Nuray a été relaxée hier par le tribunal correctionnel de Lyon, « après quatre mois d'angoisse ». Cette jeune française, qui vivait en couple avec Abdullah, un Turc sans titre de séjour, a été interpellée à l'aéroport Saint-Exupéry en novembre 2007, alors qu'elle rentrait d'un voyage en Turquie. « Elle y avait fait ses emplettes de mariage, et son compagnon qui l'attendait à l'aéroport a été placé en centre de rétention », raconte Stéphane, membre de la Cimade, association d'aide aux étrangers.

Pour le procureur, qui a requis la relaxe, le concubinage ne fait aucun doute. « Aussi Nuray a-t-elle bénéficié de l'immunité pénale, les conjoints des personnes en séjour irrégulier ne pouvant être poursuivis pour les avoir aidées », souligne la Cimade. Abdullah a été expulsé le 24 novembre 2007, date à laquelle était prévu le mariage.