L'expulsion d'un homo annulée

- ©2008 20 minutes

— 

Le tribunal administratif de Lyon a donné raison à un jeune homosexuel algérien menacé d'expulsion, a-t-on appris hier. L'homosexualité étant « un délit en Algérie », le tribunal a estimé que la « liberté » du jeune homme résidant à Villeurbanne « serait menacée en cas de retour ». Son arrêté de reconduite à la frontière a donc été annulé. La Lesbian and Gay pride de Lyon s'est félicitée hier de cette décision, demandant au préfet de ne pas faire appel.