Gilles Guyot condamné en appel

F. C. - ©2008 20 minutes

— 

Condamnations confirmées pour Gilles Guyot. L'ancien président de l'Université Lyon-III (1997-2002) a de nouveau été reconnu coupable hier de prise illégale d'intérêt et de favoritisme par la cour d'appel de Lyon. La justice l'a condamné à 7 000 euros d'amende pour chacun des délits. Il avait fait appel de deux décisions. En avril 2006, le tribunal de Lyon lui avait infligé 4 mois de prison avec sursis et 10 000 euros d'amende pour avoir fait embauché sa soeur. Et en mars 2007, il avait écopé de 2 000 euros pour avoir omis de passer un appel d'offres pour des frais de réception. L'Unef et l'association Hippocampe ont souhaité hier que Gilles Guyot, qui fait aussi l'objet d'une procédure disciplinaire, démissionne de la direction de l'Institut d'administration des entreprises (IAE) de l'université.