VIDEO. Disparition de Maëlys: L’affaire émeut le public et suscite un véritable engouement médiatique

ENQUÊTE Depuis un mois, la couverture médiatique consacrée à la disparition de la fillette de 8 ans est énorme…

Elisa Frisullo

— 

La disparition de Maëlys émeut dans la France entière.
La disparition de Maëlys émeut dans la France entière. — E. Frsiullo / 20 Minutes

Des centaines d’articles ont été consacrées à l’affaire ces dernières semaines. Dans les rédactions, pas un jour où presque ne se passe sans que l’enquête liée à cette disparition inquiétante et mystérieuse, ne fasse l’objet d’un papier. Preuve s’il en fallait encore que l’affaire passionne : ce jeudi soir, une quarantaine de journalistes, dont une dizaine représentant des chaînes de télé nationale, étaient présents pour assister à la première prise de parole des parents de Maëlys.

Cette couverture médiatique intense, comparable à celle qui a entouré et accompagne aujourd’hui encore chaque rebondissement de l’affaire du petit Grégory, s’explique notamment par l’émotion suscitée dans la France entière par la disparition de la fillette de 8 ans.

Depuis cette nuit du 26 au 27 août, pendant laquelle Maëlys s’est volatilisée alors qu’elle assistait à un mariage avec ses parents à Pont-de-Beauvoisin, en Isère, l’enfant reste introuvable. Et ce, malgré d’importants moyens mobilisés pour tenter de la retrouver.

>> A lire aussi : VIDEO. Disparition de Maëlys: Les parents de l'enfant «demandent au suspect de révéler ce qu'il sait»

Des nombreux habitants mobilisés

Dès les premiers jours de recherches, un millier de personnes habitant le secteur de Pont-de-Beauvoisin pour la plupart, s’étaient organisées pour passer au peigne fin la zone de la disparition au cours de battues. Une mobilisation citoyenne saluée ce jeudi par les parents de l’enfant. Dans leur déclaration à la presse, ils ont tenu à remercier leurs proches mais aussi les personnes qui leur ont témoigné leur soutien au cours des dernières semaines ainsi que les autorités mobilisées pour retrouver leur fille.

Autre élément qui explique cette forte couverture médiatique : l’affaire intrigue. Le fait que la fillette reste introuvable et les éléments troublants entourant le principal suspect, Nordhal L., ajoutent chaque jour un peu plus au mystère entourant cette affaire.

Depuis sa mise en examen, le 3 septembre dernier, cet ancien militaire de 34 ans, placé en détention provisoire, continue de clamer son innocence. Malgré de multiples indices accablants et plusieurs incohérences dans la défense, aucune preuve formelle ne démontre à ce jour sa culpabilité.