Rythmes scolaires: Les Lyonnais vont pouvoir donner leur avis

EDUCATION Les familles, la communauté éducative et les écoliers vont être consultés…

Elisa Frisullo

— 

Chacun pourra donner son avis dans les prochaines semaines à Lyon . Illustration.
Chacun pourra donner son avis dans les prochaines semaines à Lyon . Illustration. — E. Frisullo / 20 Minutes
  • La mairie souhaite faire émerger des pistes pour améliorer l’organisation de la semaine des écoliers.
  • Une consultation numérique va notamment être lancée le 9 octobre. Chacun pourra participer.
  • La décision finale sera prise par la mairie en début d’année 2018.

Si vous avez des choses à dire sur lesrythmes scolaires des écoliers, vous allez avoir plusieurs occasions de vous exprimer à Lyon. La mairie, qui a choisi de maintenir en cette rentrée 2017 la semaine sur quatre jours et demi pour éviter une réorganisation hâtive dans les écoles, va comme prévu engager prochainement une vaste consultation du public.

« Nous voulons essayer de dépasser le débat quatre jours ou quatre jours et demi. L’idée est de laisser la discussion ouverte, d’entendre les avis des uns et des autres à ce sujet et de voir ce qui émerge », précise-t-on à laVille de Lyon. A l’issue de la consultation toutefois, il s’agira bien pour la municipalité de trancher. Soit les rythmes actuels seront conservés mais l’organisation du temps scolaire/périscolaire pourra être améliorée ou modifiée. Soit décision sera prise de revenir à une semaine de classe sans mercredi matin travaillé.

>> A lire aussi : Plus du tiers des communes du Rhône repasse aux quatre jours d’école

Trouver une organisation durable

« Je souhaite que les choix que nous aurons à faire soient prioritairement tournés vers la qualité de la prise en charge des enfants et dénués de tout dogmatisme », précise le maire de Lyon Georges Képénékian, soucieux de proposer un projet « équilibré et durable ».

« Il s’agit bien de trouver une organisation qui s’inscrive dans la durée et qui n’aura plus à être encore changée », précise la mairie, qui pour donner la parole au plus grand nombre a prévu différents modes de consultation sur trois thématiques. A savoir l’organisation et les besoins des familles, l’offre périscolaire (son contenu, ses horaires, sa tarification) et les maternelles, « dont les besoins spécifiques nécessitent une attention particulière », selon la municipalité.

Une consultation numérique, des réunions publiques…

Dès le 9 octobre et jusqu’à mi-décembre, chacun (parent, enseignant, association, élève…) pourra participer à une consultation en ligne proposée sur un site Internet dédié. Ils pourront donner leurs avis ou proposer des idées sur cet espace de discussion ouvert et interactif.

>> A lire aussi : En 15 ans, les enfants ont perdu près de vingt minutes de sommeil par nuit

A partir du 16 octobre, des réunions publiques seront organisées dans les neuf arrondissements de Lyon pour permettre des échanges directs entre les Lyonnais et la mairie. L’adjoint à Education Guy Corazzol a également prévu de rencontrer les associations et fédérations de parents d’élèves, les collectifs de directeurs d’école, les syndicats d’enseignants, les personnels municipaux et les associations de l’éducation populaire, impliquées dans l’organisation du périscolaire.

Comme cela a déjà été le cas en 2015, la parole des enfants aussi sera recueillie. Un cabinet spécialisé sera chargé dans les prochaines semaines de faire une étude auprès d’un échantillon d’écoliers. Enfin, les conseils d’écoles seront sollicités à la fin de la consultation globale fin 2017 ou en janvier, précise la mairie. Le choix devrait être connu en début d’année prochaine pour pouvoir organiser la rentrée 2018/2019 dans les meilleures conditions.