L'art entre en gare en hommage à l'artiste Keith Haring

Dalya Daoud - ©2008 20 minutes

— 

Ils graffent dans la gare comme Keith Haring a dessiné il y a vingt ans dans le métro new yorkais. Pour annoncer la rétrospective inédite que le musée d'Art contemporain (6e) consacre à l'artiste américain, le collectif lyonnais Visual Update a commencé hier des happenings dans la gare de Perrache (2e).

Perchés sur des escabeaux, cinq artistes graffeurs exécutent à la bombe une fresque en hommage au peintre décédé du sida en 1990, qui voulait « mettre l'art dehors ». « Les gens s'arrêtent pour regarder, ça fonctionne immédiatement », constatait hier Geneviève Prunier, chef de gare. Sur la palissade qui cache les travaux du futur espace de vente SNCF, le dessin inspiré de l'esthétique colorée et naïve de Keith Haring sera achevé jeudi, date du début de l'exposition au musée. Des ateliers de graff et de customisation pour enfants seront par ailleurs programmés au musée* jusqu'en juin.