VIDEO. Disparition de Maëlys: L'enfant qui serait monté avec la petite fille dans la voiture du suspect, n'existe pas

ENQUETE L'homme soupçonné d'avoir enlevé Maëlys avait reconnu qu'elle était montée à bord de sa voiture, en compagnie d'un petit garçon, présent lui aussi à la soirée de mariage...

C.G.

— 

Pont de Beauvoisin le 02/09/2017: plus d un millier de personnes ratissent le secteur ou la petite Maelys de 9 ans a disparue samedi dernier,ici en photo des affiches et photo de Maelys placardÃ'e sur les voitures des particuliers des villages voisins
Pont de Beauvoisin le 02/09/2017: plus d un millier de personnes ratissent le secteur ou la petite Maelys de 9 ans a disparue samedi dernier,ici en photo des affiches et photo de Maelys placardÃ'e sur les voitures des particuliers des villages voisins — MOURAD ALLILI/SIPA
  • L’homme soupçonné d’avoir enlevé Maëlys avait reconnu qu’elle était montée à bord de sa voiture, en compagnie d’un petit garçon.
  • Les gendarmes l’ont cherché : il n’existe pas.

Au fil des révélations, l’étau semble se resserrer autour de Nordhal L, mis en en examen et écroué pour l’enlèvement de la petite Maëlys, en Isère. Si les enquêteurs ne disposent actuellement d’aucune preuve pouvant le relier directement à la disparition de la fillette, ils demeurent guère convaincus par ses explications.

Dernier élément en date : le petit garçon évoqué par le suspect n’existe pas,révèle Le Dauphiné Libéré. Lors de sa seconde garde à vue, l’ancien militaire avait fini par reconnaître que Maëlys était bien montée dans sa voiture, le soir de sa disparition. Il avait alors expliqué qu’elle était accompagnée à ce moment d’un petit garçon, « un blondinet », désireux lui aussi de voir si ses chiens étaient dans le coffre du véhicule.

>> A lire aussi : Le coffre de la voiture du suspect intrigue les enquêteurs

Pure invention

Sauf que l’enfant en question n’existe pas. Les enquêteurs, qui ont voulu vérifier les dires du suspect, n’en ont pas trouvé trace. Aucun des bambins présents à la noce, n’avait évoqué spontanément cet épisode.

Selon une source proche du dossier, interrogée par le quotidien, il s’agirait donc d’une pure invention. « Le suspect a donc fait monter Maëlys seule dans sa voiture. Mais elle n’en est probablement jamais ressortie », conclut-elle. En attendant les recherches se poursuivent vers les gorges de Chailles pour retrouver la fillette, disparue depuis treize jours.