Disparition de Maëlys: Des plongeurs mobilisés pour sonder le lac d'Aiguebelette

ENQUÊTE Le lac est situé à une vingtaine de kilomètres de Pont-de-Beauvoisin, commune où la fillette a disparu le 27 août...

E.F.

— 

Le lac d'Aiguebelette en Savoie. Illustration.
Le lac d'Aiguebelette en Savoie. Illustration. — L. Cipriani / Sipa
  • Les eaux vont être explorées par six plongeurs.
  • L’enfant de 9 ans reste introuvable après dix jours d’intenses recherches.

Dix jours après la disparition de Maëlys, les enquêteurs ne disposent toujours d’aucune trace de l’enfant de 9 ans, vue pour la dernière fois le 27 août à 3 heures du matin lors d’un mariage à Pont-de-Beauvoisin. Après les nombreuses recherches organisées par les forces de l’ordre dans le secteur, le sondage de divers plans d’eau, et la battue citoyenne à laquelle un millier de personnes a participé samedi, les investigations se poursuivent ce mercredi au lac d’Aiguebelette.

Pont-de-Beauvoisin est situé à une vingtaine de kilomètres du lac d'Aiguebelette en Savoie.
Pont-de-Beauvoisin est situé à une vingtaine de kilomètres du lac d'Aiguebelette en Savoie. - Google Maps

 

Situé en Savoie à une vingtaine de kilomètres de la commune iséroise où la petite a été vue pour la dernière fois, ce plan d’eau de 5 km2, profond de plus de 70 mètres par endroits, est également situé non loin du domicile de Nordahl L., l’homme de 34 ans, principal suspect dans cette affaire.

>> A lire aussi : Les parents de Maëlys se constituent partie civile

Un sonar suisse en renfort ?

Les six plongeurs de la brigade fluviale de Valence et de la brigade nautique d’Aix-les-Bains vont explorer les eaux et pourraient être aidés dans leurs recherches, si besoin, du sonar des plongeurs suisses, selon LCI.

Ces investigations interviennent au lendemain d’une nouvelle perquisition menée à Domessin (Savoie), au domicile des parents de Nordahl L., cet ancien militaire, maître-chien, mis en examen dimanche soir pour « enlèvement, séquestration ou détention arbitraire de mineur de 15 ans ».

>> A lire aussi : VIDEO. Disparition de Maëlys: La maison du suspect perquisitionnée

Des prélèvements en cours d’analyse

L’homme, qui nie être mêlé à la disparition de Maëlys, est soupçonné par les enquêteurs en raison de la présence de trace ADN de la fillette retrouvée sur le tableau de bord de son Audi A3. Parmi les autres détails troublants, ce trentenaire, invité à la noce par le marié, s’était éclipsé de la soirée à des horaires correspondant à la disparition de l’enfant. Il a expliqué être retourné chez lui pour se changer après avoir taché son short avec du vin. Ce vêtement, qu’il aurait jeté ce soir-là à la poubelle, n’a pas été retrouvé par les enquêteurs.

Dans le cadre de la perquisition menée au pavillon dans lequel il vit avec ses parents, des prélèvements ont été effectués. Le résultat des analyses devrait être connu dans les prochains jours.