FCN-OL: «Il y a eu un peu de suffisance...» Aulas n'a pas aimé l'attitude de certains de ses joueurs

FOOTBALL Pourtant ultra dominateurs à Nantes, les Lyonnais ont été incapables de marquer à la Beaujoire ce samedi (0-0)...

David Phelippeau

— 

Lyon a été tenu en échec (0-0) à Nantes ce samedi.
Lyon a été tenu en échec (0-0) à Nantes ce samedi. — JEAN-FRANCOIS MONIER / AFP
  • Lyon, bien supérieur à Nantes ce samedi, a été incapable de marquer (0-0).
  • Le président Aulas pointe du doigt la suffisance de certains de ses joueurs.

Après quatre journées, l'Olympique Lyonnais ne serait-il pas déjà en train de laisser des points en route? Il y a une semaine, l'OL menait 3-1 face à Bordeaux avant de se faire rattraper dans les dernières secondes (3-3).

>> A lire aussi : Nantes-Lyon: L'OL trébuche à la Beaujoire (0-0) et loupe le podium... Revivez le live du match...

Ce samedi, à la Beaujoire, Lyon est tombé face à une formation nantaise aux abois sur le plan technique et très limitée offensivement, et pourtant, les hommes de Génésio ont été incapables d'élever leur niveau de jeu et de l'emporter (0-0)... Ils ont manqué de justesse dans les derniers gestes, mais surtout de chance en touchant du bois à deux reprises par Traoré puis Fekir (64e).

>> A lire aussi : FC Nantes: «En deuxième mi-temps, j'avais l'impression que les Lyonnais ne voulaient pas gagner», lance Thomasson

Lyon a eu le monopole du ballon quasiment tout le match (60 % de possession), mais n'a pas toujours su quoi en faire. Surtout en deuxième période. Le président Jean-Michel Aulas n'a guère apprécié la prestation de certains de ses protégés. Il n'a cité personne, mais les joueurs visés ne devraient pas avoir de mal à se reconnaître.

«Il y a un peu de suffisance, et malheureusement elle vient de joueurs qui rentraient aujourd'hui [Ferri, Cornet?] et qui regrettent de ne pas jouer quand ils ne sont pas titulaires. Il va falloir corriger ça, car quand on réclame de jouer à tout prix il faut être supérieur à celui qui avait la place de titulaire avant. J'ai bien l'intention de dire un certain nombre de choses... Quand on domine comme ça, ce n'est pas acceptable de ne pas gagner, surtout avec le talent qu'on a devant !»

>> A lire aussi : Mercato: Aulas envoie un scud au PSG et parle de «guerre nucléaire entre Abou Dabi et le Qatar»

Pas de drame non plus, mais...

Attention, il n'y a pas le feu non plus à Lyon, qui est actuellement quatrième de Ligue 1 et qui est toujours invaincu. «Il nous manque quatre points, on en a huit et on donc est en ligne avec l'objectif de la saison, poursuit Aulas. Il n'y a pas d'écart par rapport au tableau de marche. Globalement, il n'y a pas de drame. On n'est pas encore en phase avec ce qu'on voudrait être, c'est-à-dire gagner un match quand on le domine.»