Valence: Un drone vient livrer un colis dans la cour de la prison

FAITS DIVERS Et la marchandise a rapidement disparu...

Francois Launay

— 

Réglementé depuis un arrêté ministériel du 11 avril 2012, qui fixe notamment à 150 mètres la hauteur maximale de vol, le marché du drone civil compte actuellement 2.000 exploitants - contre 460 début 2014 - et une centaine de constructeurs
Réglementé depuis un arrêté ministériel du 11 avril 2012, qui fixe notamment à 150 mètres la hauteur maximale de vol, le marché du drone civil compte actuellement 2.000 exploitants - contre 460 début 2014 - et une centaine de constructeurs — Francois Nascimbeni AFP

C’est une livraison d’un nouveau genre qui n’a pas fait sourire tout le monde. Comme le raconteFrance Bleu Drôme Ardèche, un drone s’est posé mardi après-midi dans la cour de la prison de Valence.

Muni d’une caméra embarquée et d’un colis, il s’est posé tranquillement à l’heure de la promenade des détenus après avoir réussi à traverser les mailles du filet anti-hélicoptère de la cour.

Les fouilles n’ont rien donné

Si l’alerte a été immédiatement donnée, impossible de mettre la main sur le colis qui a rapidement disparu. Les fouilles des détenus n’ont rien donné.

C’est la première fois qu’un drone livre directement un détenu dans la cour du centre pénitentiaire de Valence. L’objet est désormais dans les mains des policiers qui cherchent à retrouver le destinataire du colis mais aussi l’expéditeur.