Lyon: Un ticket à 3 euros la journée en cas de pic sévère de pollution

TRANSPORT Cette mesure a été validée ce vendredi lors du conseil syndical du Sytral, autorité organisatrice des TCL...

Elisa Frisullo

— 

Lyon, le 05 mai 2015
Illustration de la ligne de bus C3.
Lyon, le 05 mai 2015 Illustration de la ligne de bus C3. —
  • La tarification sera appliquée les jours de forte pollution, imposant au préfet de mettre en place la circulation différenciée.
  • Le Sytral est opposé à la gratuité du réseau ces jours-là.

Pas de gratuité mais un tarif adapté. Les élus du conseil syndical du Sytral ont approuvé ce vendredi la mise en place d’une tarification spéciale sur le réseau TCL lors des pics sévères de pollution.

A l’avenir, en cas d’épisode fort, aux particules fines (l’hiver) ou à l’ozone (l’été), incitant le préfet à mettre en place la circulation différenciée, un ticket à 3 euros la journée (vendu 5.60 euros en temps normal) sera proposé au public.

Cette mesure ne s’adresse pas aux abonnés mais davantage aux automobilistes, qui, faute de vignette Crit’Air adaptée leur permettant de circuler ces jours-là, viendraient à se reporter sur les transports en commun. « Plusieurs dizaines de milliers de voyageurs devraient être concernées. Nous sommes en mesure d’absorber ce flux important supplémentaire », a indiqué ce vendredi au Sytral Pierre Hémon, membre du bureau exécutif du Sytral.

>> A lire aussi : Lyon: La vignette Crit'Air sera obligatoire au début de l'automne

Une réponse aux critiques

Cette tarification spéciale a été décidée après de multiples critiques adressées au Sytral fin 2016, alors qu’un important pic de pollution aux particules fines sévissait sur la région lyonnaise. Pour la première fois, le préfet du Rhône avait mis en place la circulation alternée. Mais le syndicat mixte s’était opposé à la gratuité du réseau TCL, pourtant touché par une grève à ce moment-là.

La colère des usagers avait été d’autant plus forte qu’en 2014, lors d’un important épisode de pollution, le Sytral avait accepté de rendre le réseau accessible gratuitement. La mesure, prise alors en pleine campagne des municipales, n’a jamais été renouvelée depuis, le coût étant beaucoup trop élevé, selon le Sytral.

>> A lire aussi : Lyon: Pourquoi les transports en commun ne sont pas gratuits les jours de pollution

Les abonnés non concernés

« Des mesures de gratuité des transports ont été testées dans plusieurs agglomérations. (…) Le bilan de ces expérimentations fait apparaître un coût extrêmement élevé pour un effet très limité », indique le Sytral dans la délibération adoptée ce vendredi.

« Ainsi, à Lyon, le coût d’une journée de gratuité est estimé à 400.000 euros, alors que les augmentations du trafic constatées sont comprises entre 3 et 4 %. Ces mesures de gratuité sont également très inéquitables vis-à-vis des abonnés du réseau », ajoute le syndicat mixte. Lorsque la tarification spéciale sera proposée, le prix des abonnements, lui, restera inchangé.

>> A lire aussi : Pollution: Après Paris, les transports en commun deviennent gratuits à Lyon

Jeudi, à la veille du conseil syndical, les élus UDI de la métropole s’étaient félicités de cette mesure. Ils avaient également réclamé, dans un communiqué, que ce ticket spécial pollution soit abaissé à 2 euros pour certains publics ciblés, à l’instar des scolaires, étudiants ou des familles nombreuses. Une requête qui n’a pas abouti, le Sytral ayant rappelé ce vendredi que ces voyageurs bénéficient déjà, en temps normal, de titres de transport moins onéreux qu’un ticket à 3 euros par jour.