Isère: Un alpiniste, gravement blessé, secouru dans les Alpes

MONTAGNE Le jeune homme est resté plusieurs heures dans le vide avant d’être pris en charge…

P.C
— 
Alpes (Illustration).
Alpes (Illustration). — WHITEWOLF/SIPA

Double fracture ouverte, traumatisme dorsal et traumatisme crânien. L’ascension de la face sud de la Meije, en Isère, aurait pu avoir un dénouement tragique pour un alpiniste de 21 ans. Vers 7h30 ce jeudi, le jeune homme progresse en tête de cordée dans la voie empruntée habituellement par les grimpeurs. Au fur et à mesure, il dévie de son itinéraire initial et se retrouve dans une zone dangereuse où les prises sont difficiles.

 

L’une de ses accroches casse et le jeune homme, originaire de Rodez (Aveyron), tombe dans le vide sur plusieurs mètres avant d’être stoppé par sa corde. Dans sa chute, il percute la paroi à plusieurs reprises. Pendu dans le vide et grièvement blessé à la jambe, il n’a d’autre choix que d’attendre les secours. Le second de cordée ne parvient pas à le faire descendre plus bas car la corde s’est coincée dans les rochers.

Quatre heures dans le vide avant d’être rapatrié

Le reste des alpinistes parvient à alerter le gardien du refuge le plus proche en criant. Ce dernier remarque, aux jumelles, qu’ils sont en train d’effectuer le geste conventionnel pour demander des secours (les bras en V).

Un hélicoptère de la Sécurité civile, basé à Huez, dans lequel se trouvait une équipe de CRS Alpes et un médecin du Samu se rend rapidement sur place. Problème, l’état du jeune alpiniste est tel qu’il nécessite des soins avant d’être rapatrié.

>> A lire aussi : Du ski alpinisme au trail, comment la Pierra Menta a réussi à se décliner l'été

D’après les informations duDauphiné Libéré, il aura fallu près de quatre heures aux secours pour sortir le jeune homme de cette situation critique. Après des opérations de treuillage et de médicalisation, ils ont enfin pu convoyer l’alpiniste au CHU Grenoble-Alpes.