14 juillet: Les festivités sous haute sécurité à Lyon

FÊTE NATIONALE Les forces de l'ordre vont être mobilisées en masse...

Elisa Frisullo

— 

Des policiers, illustration
Des policiers, illustration — JEAN-PIERRE MULLER / AFP
  • Le préfet du Rhône a pris un arrêté pour définir les mesures de sécurité mises en place
  • De nombreux policiers, gendarmes et militaires vont arpenter les villes de la métropole et du département

Le dispositif a été pensé dans les moindres détails pour assurer la sécurité des spectateurs et le bon déroulement des festivités. A l’occasion de la Fête nationale, la préfecture du Rhône a pris une série de mesures, dévoilées ce jeudi.

Ce 13 juillet et vendredi, 450 policiers, forces mobiles et militaires seront mobilisés en zone urbaine. Ces unités seront « complétées par près de trois cents gendarmes dans le reste du département », précise la préfecture, ajoutant que les policiers municipaux seront pleinement intégrés à ce dispositif exceptionnel.

En presqu’île, réservée en grande partie aux piétons, des dispositifs anti-voitures béliers seront également installés en plusieurs points afin d’éviter une catastrophe semblable à celle survenue à Nice en juillet 2016.

>> A lire aussi : «L'attentat de Nice nous a incités à revoir nos dispositifs de sécurité», explique l'un des patrons de la police

Pétards et feux d’artifice interdits sur la voie publique

Par ailleurs, le préfet du Rhône a pris un arrêté visant à encadrer certaines pratiques récurrentes aux alentours du 14 juillet. Jusqu’au 15 juillet minuit, la consommation d’alcool en réunion sur la voie publique est interdite.

La vente d’alcool à emporter sera prohibée de 20 heures à 6 heures les nuits de jeudi à vendredi et de vendredi à samedi.

A noter, enfin, que du 13 au 15 juillet, il est interdit de vendre, d’être en possession ou de faire usage de pétards ou de feux d’artifice sur la voie publique. « La vente de récipients de carburant est interdite pendant toute cette période sauf situation d’usage dûment justifiée », ajoutent les services de l’Etat.