Non à l'autoroute A45 : les ONG écrivent au gouvernement

AUTOROUTE Le conseil d’Etat a approuvé le projet en début de semaine, laissant désormais au gouvernement la décision de trancher…

C.G. avec AFP

— 

Les ONG demandent au gouvernement, notamment à Nicolas Hulot, ministre de la transition écologique, de ne pas signer le décret de concession concernant la réalisation de l'A45 entre Saint-Etienne et Lyon. de PHOTO / CHRISTOPHE ARCHAMBAULT
Les ONG demandent au gouvernement, notamment à Nicolas Hulot, ministre de la transition écologique, de ne pas signer le décret de concession concernant la réalisation de l'A45 entre Saint-Etienne et Lyon. de PHOTO / CHRISTOPHE ARCHAMBAULT — AFP
  • Le conseil d’Etat a approuvé en début de semaine le projet d’autoroute entre Saint-Etienne et Lyon, qui vise à désengorger l’actuelle A47
  • Les opposants demandent au gouvernement de ne pas signer le décret de concession à Vinci, dénonçant d’importantes conséquences écologiques

De grandes organisations de défense de l’environnement et du climat ont demandé jeudi au Premier ministre Edouard Philippe et aux ministres de la Transition écologique et des Transports de renoncer à l’autoroute A45 entre Lyon et Saint-Etienne, « projet inutile et climaticide ».

>> A lire aussi : Le conseil d'Etat approuve le projet d'autoroute A45

Ce « projet d’autoroute est contraire aux objectifs de réduction des émissions de gaz à effet de serre et de lutte contre la pollution de l’air et donc incompatible avec les engagements du président de la République » Emmanuel Macron, affirment dans un communiqué Agir pour l’Environnement, le Réseau Action Climat, la Confédération paysanne, Attac, France Nature Environnement, la Fédération nationale des associations d’usagers des transports, Alternatiba, ANV COP21, les Amis de la Terre et 350.org.

Incompatible avec la transition écologique

« Les actions et les financements publics devraient être consacrés au développement de solutions de transports qui répondent aux besoins des populations et sont compatibles avec la transition écologique », ajoutent les ONG.

>> A lire aussi : Une semaine de mobilisation contre l'autoroute A45

Le Conseil d’État a validé cette semaine le décret de concession à Vinci pour le projet d’autoroute A45, qui doit doubler l’actuelle A47, souvent saturée.

La balle dans le camp du gouvernement

Dans une lettre adressée jeudi au Premier ministre ainsi qu’aux ministres de la Transition écologique Nicolas Hulot et des Transports Elizabeth Borne, les ONG leur demandent de « ne pas signer le décret et d’écarter définitivement ce projet inutile et climaticide ».

>> A lire aussi : Nicolas Hulot reste flou sur l'avenir de l'A45

Ce dossier est « un test permettant de mesurer les engagements du gouvernement à "aller plus loin et plus vite dans la lutte contre les changements climatiques" comme l’a déclaré le président », préviennent-elles dans ce courrier.

Le coût de construction de ce tronçon de 47 km, déclaré d’utilité publique en 2008, est évalué à 1,2 milliard d’euros, financé pour un tiers par Vinci et deux tiers par l’État et les collectivités locales.

Les opposants prévoient de manifester samedi et dimanche sur le tracé, à Saint-Maurice-sur-Dargoire (Rhône).