Lyon: Le boom des double-sens cyclables

DEPLACEMENTS La ville envisage de réaliser 100 kilomètres de double-sens cyclables dans les deux années à venir, soit le triple d'aujourd'hui...

Caroline Girardon

— 

Lyon, le 27 juin 2017
Les double-sens cyclables se déploient à Lyon. C. Girardon / 20 Minutes
Lyon, le 27 juin 2017 Les double-sens cyclables se déploient à Lyon. C. Girardon / 20 Minutes —
  • La ville de Lyon, qui recense 34 kilomètres de double-sens cyclables, ambitionne d’attendre les 100 kilomètres en 2020.
  • Cette pratique évite aux cyclistes de rouler sur les trottoirs pour prendre le chemin le plus court ou d’être renversé par un conducteur qui ouvre sa portière

La pratique se développe de plus en plus. La ville de Lyon et la Métropole ont décidé de déployer les double-sens cyclables, permettant aux cyclistes d’emprunter une rue dans les deux sens de circulation, après une phase de test d’un an.

Une première tranche de 34 kilomètres vient d’être achevée en Presqu’île. Le système va s’étendre dans les prochaines années avec comme objectif à la fin du mandat, la réalisation de 100 kilomètres de double-sens cyclables sur Lyon.

>> A lire aussi : Dix ans de Vélo'v, le bilan en quatre points

La ville et la métropole ont d’abord eu quelques réticences. « Au départ, on pensait que rouler de cette façon était contre-intuitif, que c’était dangereux », admet Pierre Hémon, conseiller de la Métropole de Lyon en charge des modes actifs. Or il n’y a eu pas eu d’accident sur la période de test.

L’ouverture de la portière, principale cause d’accident

« Paradoxalement, les conducteurs ont une meilleure visibilité en ayant le cycliste en face d’eux. Ce qui n’est pas toujours le cas quand le vélo circule dans le même sens. On a vu des cyclistes se faire renverser quand le conducteur ou le passager ouvre sa portière », ajoute Alain Giordano, adjoint au maire de Lyon, en charge des nouveaux modes de vie urbains.

>> A lire aussi : Les cyclistes lyonnais sont-ils des dangers publics?

« La voiture est obligée de ralentir quand elle voit un vélo en face d’elle. Cela apaise les déplacements », observe Pierre Hémon. Et cela évite également aux cyclistes de rouler sur les trottoirs pour emprunter le chemin le plus court.

300 kms de pistes cyclables en 2020.

La ville de Lyon, qui voit le trafic vélo augmenter de façon exponentielle (+26 % l’an dernier), prévoit d’atteindre les 300 kilomètres de pistes cyclables d’ici deux ans. Elle en compte aujourd’hui un peu plus de 200. « On en avait 150 au début du mandat. On a désormais rattrapé Bordeaux mais cela nous permettrait de dépasser Strasbourg, la ville de référence en la matière », lâche Alain Giordano.