Raid nocturne: Comment le VTT a lui aussi droit à sa SaintéLyon

NOUVEAUTE 2.700 pilotes sont attendus samedi soir pour la première édition de la STL VTT, qui propose deux parcours entre Sorbiers et Lyon…

Jérémy Laugier
— 
La STL VTT comprend deux formules pour son lancement samedi avec 45 et 71 km, à partir de Sorbiers ou de Sainte-Catherine.
La STL VTT comprend deux formules pour son lancement samedi avec 45 et 71 km, à partir de Sorbiers ou de Sainte-Catherine. — Gilles Reboisson
  • Après 63 éditions du mythique trail nocturne SaintéLyon, Extra-Sports lance la première version VTT d’un parcours quasiment identique, entre Sorbiers et Lyon
  • 2.700 vététistes ont hâte d’en découdre samedi à partir de 21 heures dans les chemins des Monts du Lyonnais

Tout est parti d’un sondage en ligne adressé en 2015 aux habitués des courses d’Extra-Sports. Notamment organisatrice de Lyon Free Bike VTT et productrice déléguée de la mythique SaintéLyon, la société lyonnaise s’est appuyée sur ces résultats pour lancer samedi sa première STL VTT. A savoir un raid nocturne aux allures de SaintéLyon en deux roues, sur 71 km (1.800 m de dénivelé positif) ou 45 km depuis Sainte-Catherine (1.100 m de D +).

« On ne voulait pas créer une SaintéLyon bis située à la même période, révèle Michel Sorine, directeur général d’Extra-Sports. Les conditions hivernales peuvent se gérer en courant mais c’est vite l’enfer à vélo. De même, les 8 km entre Saint-Etienne et Sorbiers n’avaient aucun intérêt et auraient nécessité un dispositif de sécurité monstrueux. » Le départ est ici avancé de minuit à 21 heures « afin d’apprécier le sublime crépuscule ». Avant même l’ouverture officielle de l’événement, la STL VTT comptait 1.600 pré-inscriptions, pour un total de 2.700 pilotes samedi.

>> A lire aussi : Trail: Qui sont ces «extraterrestres» qui vont s’enchaîner deux SaintéLyon dans le week-end?

Un parcours avec 75 % de chemins et sentiers

Vainqueur de la dernière édition de la SaintéLyon en décembre, Emmanuel Meyssat est curieux de tester ce parcours qu’il maîtrise si bien, mais cette fois sur son VTT. Deux semaines avant de participer au championnat d’Europe de course de montagne en Slovénie, cet habitant des Monts du Lyonnais a donc décidé d’être de la partie. « L’organisation a enlevé du parcours les parties les plus techniques du bois d’Arfeuille, constate-t-il. C’est une bonne résolution si on veut en faire une course grand public sans trop de casse. Ce sont principalement les descentes qui vont poser problème. »

Dans ce sens, un éclairage complet (frontale et phare) ne sera pas du luxe pour des arrivées prévues entre 23 heures et 5 heures à Lyon. Avec 75 % de chemins et sentiers entre Loire et Rhône, les vététistes ont de quoi être comblés dès la première édition. « On a constaté qu’autour de Lyon, il manquait de grandes épreuves de VTT, insiste Michel Sorine. Alors des nocturnes, il y en a encore moins… »

>> A lire aussi : Trail nocturne: La SaintéLyon les fait tous rêver

L’organisation estime qu’en raison de désistements de dernière minute, il restera quelques dossards à acquérir sur place samedi au Palais des Sports de Gerland, de 10 heures à 18h30 à Lyon. Toutes les infos ici.