20 Minutes : Actualités et infos en direct
ENQUÊTEDes hommes arrêtés pour une série de braquages de livreurs de cigarettes

Isère: Trois hommes arrêtés pour une série de braquages de livreurs de cigarettes

ENQUÊTEIls sont soupçonnés d'une vingtaine d'attaques perpétrée depuis un an en Rhône-Alpes...
Des paquets de cigarettes et de tabac neutres, illustration
Des paquets de cigarettes et de tabac neutres, illustration - ALLILI MOURAD/SIPA
20 Minutes avec AFP

20 Minutes avec AFP

Un an que les enquêteurs espéraient leur mettre la main dessus. Trois hommes, membres présumés d’une bande opérant des braquages et cambriolages en série dans la région Auvergne Rhône-Alpes, aux dépens surtout de livreurs de cigarettes et de commerces de téléphonie, ont été mis en examen et écroués jeudi soir, a-t-on appris de source judiciaire.

Interpellés par les gendarmes tôt lundi matin à leur domicile de Villefontaine (Isère) et placés en garde à vue, les trois suspects âgés d’une vingtaine d’années ont été mis en examen pour « vols avec arme ».

« Par surprise, de façon agressive »

« Cagoulés et armés de gaz lacrymogène, ils arrivaient par surprise, de façon agressive, à trois ou quatre, avec une menace vive et franche » dans des magasins de téléphonie, où ils dévalisaient les réserves de téléphones portables, a-t-on appris de source proche de l’enquête. Certains ont des antécédents judiciaires, pour vols avec arme et vols avec violence, selon la même source. Des perquisitions ont été menées.

Cette « équipe » de braqueurs fait partie du « même groupe criminel organisé » sur lequel enquêtait notamment l’Office central de lutte contre la délinquance itinérante (OCLDI) et auteur d’une vingtaine de braquages depuis un an.

Un préjudice énorme

Les investigations menées sous l’autorité d’un juge d’instruction de Grenoble avaient mené à une première vague d’interpellations de trois hommes, en flagrant délit du braquage d’un livreur de tabac à la mi-mai. Le préjudice global pourrait atteindre des « centaines de milliers d’euros », de source proche du dossier.

L’OCLDI a été appuyé par des unités spécialisées des gendarmes de Villefontaine, Creys-Meypieu et la Tour-du-Pin.

Sujets liés