Lyon: Nouvelles naissances au zoo du Parc de la Tête d'Or

ANIMAUX Le Parc de la Tête d’Or a accueilli ces dernières semaines, cinq nouveaux animaux…

P.C

— 

Un bébé lémurien, de l'espèce "grand hapalémur", une espèce rare et classée en danger critique d'extinction.
Un bébé lémurien, de l'espèce "grand hapalémur", une espèce rare et classée en danger critique d'extinction. — Sebastien Bozon AFP

Un lémurien et quatre tortues extrêmement rares. Ce sont les nouveaux pensionnaires duzoo du Parc de la Tête d’Or.

Le lémurien appartenant à la famille des « grands Halapémur », primate originaire de Madagascar, est né il y a trois semaines. Ses parents étaient arrivés à Lyon en 2015. C’est la première fois qu’ils se reproduisaient.

Espèces en voie d’extinction

Il s’agit d’une espèce en voie critique d’extinction. On ne compte que 23 animaux en captivité dans les zoos à travers le monde. Cette naissance est qualifiée d' « exceptionnelle » par la ville de Lyon car seuls sept petits lémuriens ont vu le jour en captivité au cours des sept dernières années.

Même événement pour quatre petites tortues radiées (elles aussi originaires de Madagascar) puisqu’en un an, seulement douze éclosions ont eu lieu en Europe (parmi lesquelles quatre à Lyon).

>> A lire aussi : Le bébé gibbon de Lyon baptisé...

Le jeune lémurien est déjà visible dans son enclos accompagné de sa mère. Pour ce qui est des tortues, elles sont pour l’instant encore trop petites pour montrer le bout de leurs carapaces.

Le zoo de Lyon poursuit ainsi son engagement auprès de la faune menacée de Madagascar. Le Parc de la Tête d’Or compte aujourd’hui six espèces malgaches dont cinq lémuriens et un reptile. Cinq d’entre elles sont en danger critique d’extinction.