Législatives: Des candidats revendiquent sur leurs affiches l’investiture En marche! qu’ils n’ont pas

POLÉMIQUE Deux candidats engagés dans les 3e et 4e circonscriptions de Savoie se revendiquent de la majorité présidentielle, même s’ils n’ont pas été investis par LREM…

C.G.

— 

La République en marche en tête au 1er tour des législatives, selon un sondage du 26 mai 2017.
La République en marche en tête au 1er tour des législatives, selon un sondage du 26 mai 2017. — HAMILTON-POOL/SIPA

Des « tentatives d’usurpation d’investiture ». C’est ce que dénoncent trois candidats investis par La République en marche en Savoie. Ces derniers, qui ont tenu une conférence de presse mercredi, se sont agacés que d’autres candidats se réclament de la majorité présidentielle. Ce qui, selon eux, pourrait semer la confusion dans l’esprit des électeurs.

>> A lire aussi : En Savoie, la benjamine de La République en marche défie le député sortant

Il s’agit de Pierre-Marie Charvoz, qui se présente dans la 3e circonscription et Bernadette Laclais, ancienne maire de Chambéry et députée socialiste sortante de la 4e circonscription. Cette dernière avait d’ailleurs fait campagne pour Emmanuel Macron lors de la présidentielle et n’a pas compris que l’investiture lui soit refusée. C’est la raison pour laquelle elle a maintenu sa candidature sans étiquette mais se réclamant du camp du nouveau président de la République.

>> A lire aussi: Un street artist s’oppose à la récupération de son œuvre par La République en marche

Les candidats investis ont décidé de réagir en ajoutant sur leurs affiches électorales des bandeaux jaunes précisant qu’ils sont les candidats de La République en marche.