Nouvelle tête pour la cour d'appel

D. D. - ©2008 20 minutes

— 

L'audience solennelle de rentrée de la cour d'appel de Lyon a été l'occasion hier d'installer son nouveau premier président. Ancien policier, magistrat dans plusieurs tribunaux de grande instance puis président de celui d'Evry, Jean Trotel a soupesé hier « les enjeux » de sa nouvelle fonction, prise en plein milieu du chantier du palais de justice à Saint-Jean (5e) et de la réforme de la carte judiciaire. Sur ce point, le procureur général Jean-Olivier Viout, avec lequel Jean Trotel copilotera désormais la cour d'appel, a souhaité ouvrir le dialogue avec les employés des conseils des prud'hommes de Belley et Montbrison voués à disparaître en 2011. Pour 2008, l'objectif est de faire passer sous le seuil des huit mois les délais de traitement des dossiers. Notamment ceux de la cour d'assises du Rhône, où quatorze accusés demeuraient au 31 décembre dernier détenus depuis plus d'un an, dans l'attente d'un jugement.