Lyon: Nos concerts coups de cœur pour ces Nuits de Fourvière

FESTIVAL « 20 Minutes » a sélectionné pour vous quatre rendez-vous pour lesquels il reste toujours des places, lors de l’édition 2017 du festival lyonnais qui débute ce jeudi…

Floriane Riquelme

— 

Benjamin Clementine, ici lors d'une date à Londres l'an passé, sera au Grand Théâtre de Fourvière le 29 juin.
Benjamin Clementine, ici lors d'une date à Londres l'an passé, sera au Grand Théâtre de Fourvière le 29 juin. — James Gourley/Shutterstock/SIPA
  • Les Nuits de Fourvière sont de retour ce jeudi et jusqu’au 29 juillet, avec une cinquantaine de spectacles programmés.
  • Onze concerts (dont -M-, Arcade Fire, Les Insus et Norah Jones) sont déjà complets, mais 20 Minutes a sélectionné pour vous quatre dates coups de cœur.

Une cinquantaine de spectacles sont au programme des Nuits de Fourvière, dès ce jeudi et jusqu’au 29 juillet. Entre théâtre, musique, danse, opéra et cirque, le festival lyonnais met en avant toutes les disciplines. Certaines dates affichent complet (à commencer par -M- lors de ces trois premières soirées) mais voici notre sélection de concerts coups de cœur encore disponibles.

>> A lire aussi : VIDEOS. Lyon: Cinq choses à savoir sur les Nuits de Fourvière cette année

Foals & Pumarosa. Deux ans après What Went Down, revoilà déjà le groupe Foals pour le plus grand plaisir des amateurs de rock indépendant. Entre influences métal et pop entraînante, les cinq musiciens dépassent les frontières du rock pour mieux s’imposer en tant que groupe de talent unique et insoumis. Le collectif londonien Pumarosa les accompagnera. La voix magnétique et aérienne de la chanteuse Isabel Munoz-Newsome vous fera voyager vers une destination céleste sur fond d’électro-pop et d’indie rock.

43 euros. A 21 heures le mercredi 28 juin.

Benjamin Clementine. Une voix expressive souvent comparée à Nina Simone, un piano et une présence charismatique. Le Londonien Benjamin Clementine est un artiste avant-gardiste aux multiples talents. Repéré dans le métro parisien avec sa guitare en 2011, c’est derrière son piano qu’il a séduit les critiques et raflé des prix musicaux. Sa voix chaleureuse lui permet d’osciller entre pop, folk, classique et même jazz.

33 euros. A 21 heures le jeudi 29 juin.

>> A lire aussi : Lyon: Le «conteur» Benjamin Clementine va enchanter le Transbordeur

Nuit reggae et calypso. Les musiques créoles seront à l’honneur de la Nuit reggae et calypso en ce jour de fête nationale. Pour représenter les Caraïbes et leur culture, Calypso Rose, Inna de Yard et Brain Damage ont été invités à monter sur la scène du Grand Théâtre. Ne manquant pas d’énergie à 77 ans, Calypso Rose livrera sa vision féminine du calypso. Inna de Yard, qui pourrait s’apparenter à un Buena Vista Social Club jamaïcain, est une initiative menée par le label français Chapter Two. Celui-ci a réussi son pari de collaborer avec les plus grands noms du reggae afin de les enregistrer en live et en acoustique. La soirée se clôturera par le traditionnel feu d’artifice puis par une performance du groupe de dub français Brain Damage.

26 euros. A 19h30 le vendredi 14 juillet.

Camille. L’interprète du titre décalé Ta douleur revient sur le devant de la scène avec son nouvel album Ouï, qui va sortir vendredi. Sa voix harmonieuse et sa faculté à jouer avec les sonorités des mots l’ont révélée dans Le Fil en 2005. Camille ne cesse de nous transporter dans un univers fantaisiste et personnel à souhait.

40 euros. A 21h30 le jeudi 20 juillet avec Raoul Vignal. Toutes les informations sur la programmation et la billetterie se trouvent ici.