Grenoble : Une dizaine de véhicules détruits chez Enedis dans un incendie criminel

ENQUÊTE Le feu a pris dans la nuit de lundi à mardi sur le parking du fournisseur d’électricité…

E.F.

— 

Les pompiers ont été mobilisés en nombre pour venir à bout des flammes. Illustration.
Les pompiers ont été mobilisés en nombre pour venir à bout des flammes. Illustration. — C. Allain / APEI / 20 Minutes

Le préjudice est important pour le fournisseur d’électricité. Dans la nuit de lundi à mardi, vers 3 heures du matin, un incendie s’est déclaré sur le parking extérieur de la société Enedis (ex ERDF), située rue du Vercors à Grenoble (Isère). Le feu s’est rapidement propagé, détruisant sur son passage onze véhicules de l’entreprise stationnés pour la nuit.

La piste criminelle privilégiée, une plainte déposée

Les pompiers, mobilisés en nombre, sont rapidement parvenus à venir à bout de l’incendie d’origine criminelle, selon la piste privilégiée pour l’heure par la police, indique ce mardi France 3 Auvergne Rhône-Alpes.

Le fournisseur d’électricité était-il réellement visé ou les incendiaires ont-ils frappé au hasard ? Une enquête a été ouverte par la PJ de Grenoble pour établir les circonstances précises dans lesquelles le feu a pris, retrouver le ou les auteurs des faits et tenter de comprendre leur mobile.

Selon la société Enedis, qui a indiqué ce mardi dans un communiqué avoir déposé plainte, trois départs de feu ont été identifiés pour l'heure par les policiers.