Des coupes budgétaires « inégales »

Dalya Daoud - ©2008 20 minutes

— 

« D'un côté l'Opéra garde sa subvention, de l'autre les petites compagnies meurent ». Une délégation d'acteurs culturels de Rhône-Alpes a rencontré hier le directeur régional des affaires culturelles, Jérôme Bouet, pour avoir des explications sur la diminution des crédits de l'Etat alloués aux spectacles vivants. D'abord annoncée à 6 %, la baisse est passée à 4 %. « Mais nous ne sommes toujours pas fixés sur nos subventions », a protesté Patrick Giraudo, directeur de l'association musicale Grame.

Excepté l'Opéra de Lyon qui, lui, conserve sa subvention annuelle de plus de cinq millions d'euros. Jérôme Bouet a promis d'« épargner autant que possible les petites compagnies ». Mais « elles seront touchées si nous n'avons plus les moyens de les programmer », rétorque André Guittier, directeur du théâtre du Point du Jour (5e), qui va devoir amputer sa programmation d'un spectacle.