OL: Gros coup dur, Alex Morgan pourrait manquer la finale de la Ligue des champions

FOOTBALL FEMININ Touchée aux ischios, l'attaquante américaine a dû quitter prématurément la pelouse du Parc OL samedi face au PSG (3-0)...

Jérémy Laugier

— 

Alex Morgan, ici après la qualification en demi-finale de Ligue des champions contre Manchester City.
Alex Morgan, ici après la qualification en demi-finale de Ligue des champions contre Manchester City. — JEFF PACHOUD / AFP
  • Alex Morgan est sortie dès la 40e minute de jeu samedi lors du premier acte des chocs OL-PSG
  • Le compte à rebours a commencé : elle n’a plus que 18 jours pour être remise de sa blessure musculaire si elle veut participer à sa première finale de Ligue des champions à Cardiff

S’il y a à coup sûr une date qu’Alex Morgan avait cochée en débarquant en France cet hiver, c’est celle du 1er juin à Cardiff. Lorsqu’on est championne olympique (2012) et championne du monde (2015), on ne vient pas pour se contenter d’un titre national obtenu dans l’anonymat, lundi contre Soyaux (9-0).

Comme chaque année sans réel suspense, ce 11e titre consécutif de championne de France a évidemment moins de valeur que la Ligue des champions, dans laquelle l’OL va retrouver le PSG le 1er juin, 13 jours après la finale de Coupe de France contre le même adversaire.

>> A lire aussi: Pourquoi Alex Morgan va briller en Ligue des champions

« Elle sera obligée de rester une saison de plus avec nous »

Mais le net succès (3-0) des joueuses de Gérard Prêcheur, samedi en D1 contre les Parisiennes, a été terni par la blessure d’Alex Morgan. L’attaquante américaine, auteure de son 12e but depuis son arrivée en janvier à Lyon (28e), s’est arrêtée net dans une course à la 40e minute de jeu. Elle souffre d’une blessure aux ischio-jambiers qui pourrait être un claquage. D’ores et déjà annoncée forfait pour la finale de Coupe de France, elle pourrait également manquer sa première finale de Coupe d’Europe.

« Ce serait tout autre joueuse, on n’aurait aucune chance de la voir rétablie à temps, a indiqué Jean-Michel Aulas sur OLTV. Mais c’est une joueuse avec un tempérament et une hygiène de vie au plus haut niveau. Gagner la Ligue des champions est son leitmotiv. On va prier pour elle mais il y a très peu de chances qu’elle puisse être là. » Le président lyonnais a conclu avec un trait d’humour dont il a le secret : « Si elle ne la gagne pas cette année, elle sera obligée de rester une saison de plus avec nous. »