Législatives: Le Modem 69 se dit prêt à s'opposer aux candidats de La République en marche

INVESTITURES Le parti de François Bayrou dénonce des manœuvres…

V.V.

— 

Le Modem n'approuve pas les méthodes du mouvement du président Macron.
Le Modem n'approuve pas les méthodes du mouvement du président Macron. — Denis Charlet AFP

L’alliance entre La République en marche et le Modem a-elle déjà vécu ?Alors que François Bayrou a déjà exprimé son désaccord concernant certaines investitures du parti présidentiel pour les élections législatives, la section du Rhône lui a emboîté le pas.

Des candidats estampillés Modem 69 ?

Dans un communiqué, le parti centriste local affirme ainsi : « Nous déplorons une méthode de travail qui n’a pas permis d’associer à cette réflexion les différents acteurs qui ont amené Emmanuel Macron à la présidence de la République. Nous constatons que, sur notre territoire, certains soutiens partisans, principalement de socialistes, du candidat Emmanuel Macron ont manœuvré de manière à empêcher une déclinaison territoriale des engagements pris auprès de nos concitoyens au cours de la campagne présidentielle. »

Et le Modem 69 n’exclut pas de présenter, de son côté, d’autres candidats : « Nous analyserons la possibilité, d’ores et déjà préparée, par précaution, avec des acteurs d’autres mouvements et de la société civile ayant contribué à la victoire d’Emmanuel Macron, non moins légitimes que ceux issus des rangs du Parti socialiste, à proposer aux concitoyens d’autres candidatures ayant vocation à s’inscrire dans la majorité présidentielle. »