Lyon: La comptable facturait de fausses heures supplémentaires pour son compte

FAITS DIVERS Celle qui se faisait passer pour une employée modèle a touché plus de 7.600 euros en neuf mois pour des heures supplémentaires fictives…

C.G.

— 

La comptable a touché plus de 7.600 euros pour des heures supplémentaires fictives.
 (Illustration)
La comptable a touché plus de 7.600 euros pour des heures supplémentaires fictives. (Illustration) — laire

Elle avait cru berner son petit monde et surtout son employeur. Une comptable de 37 ans, jugée mardi devant le tribunal correctionnel de Lyon, a écopé d’une peine d’un an de prison ferme.

Salariée d’une société d’aide aux personnes âgées, elle apparaissait comme une employée assidue, n’hésitant pas à rester le soir plus tard au bureau ou à donner davantage de son temps. Il faut dire qu’elle enchaînait les heures supplémentaires. Ce qui lui avait même permis de toucher plus de 7.600 euros de plus en neuf mois selon Le Progrès.

Déjà condamnée pour escroquerie

Problème : l’employée modèle n’avait en réalité jamais effectué d’horaires à rallonge. Mais comme elle était chargée de gérer les payes, elle a très facilement pu falsifier ses bulletins de salaire. Le fils de la gérante, appelé à prendre les rênes de l’entreprise, a fini par se douter de quelque chose et l’a licenciée lorsqu’il a découvert le pot aux roses.

La salariée, fille d’un escroc, n’en était pas à son premier coup d’essai. Cette jeune mère de famille, avait déjà été condamnée à deux reprises pour avoir volé des chéquiers chez ses précédents employeurs. Elle avait écopé d’un sursis de six mois. Sursis qui a été révoqué et qui s’est rajouté aux six mois ferme prononcés par le tribunal de Lyon.