Six millions de plus en plus seuls

A Lyon, Dalya Daoud - ©2008 20 minutes

— 

Le nombre de personnes seules a dépassé celui des couples avec enfants en Rhône-Alpes. L'Insee a révélé hier les premiers résultats de ses enquêtes de recensement réalisées entre 2004 et 2007, qui estiment à environ 6,1 millions le nombre d'habitants en Rhône-Alpes, au 1er janvier 2008. Les premiers chiffres relèvent surtout le fait que, désormais, dans la région, un ménage sur trois est composé d'une personne vivant seule. Entre autres raisons, la transformation des modes de vie, avec plus de divorces et de séparations qu'il y a quelques années.

« La façon dont vivent les ménages en Rhône-Alpes traduit assez bien les tendances que l'on remarque à l'échelle de toute la France », indique Valérie Genay, chef de projet à l'Insee. Ainsi au sein de la région, les naissances sont nombreuses et la croissance démographique est assez haute, bien qu'inégale selon les agglomérations. Tandis que Saint-Etienne a tendance à perdre des habitants depuis le dernier recensement en 1999, la démographie lyonnaise croît plus fortement que celles de Paris, Marseille ou Strasbourg. La métropole grossit ainsi de manière excentrique, en s'étendant particulièrement dans sa banlieue proche. Les communes de Vénissieux, Vaulx-en-Velin, Bron, Oullins et Décines gagnent des habitants depuis 1999 alors qu'elles en perdaient jusqu'alors. Ce regain démographique dans la première couronne s'explique notamment par la hausse des prix de l'immobilier à Lyon, et le travail de revalorisation de leur image par les communes de l'Est de Lyon.