OL-Ajax: Qui est vraiment Hakim Ziyech, ce «magnifique pied gauche» qui a coulé Lyon?

FOOTBALL Le milieu de terrain marocain de l'Ajax Amsterdam sera encore l'un des principaux dangers à maîtriser pour l'OL dans sa quête d'exploit en demi-finale retour de Ligue Europa jeudi (21h05)...

Jérémy Laugier

— 

Hakim Ziyech a fait très mal à l'OL de Nabil Fekir, la semaine passée à l'Amsterdam ArenA. JEAN-PHILIPPE KSIAZEK
Hakim Ziyech a fait très mal à l'OL de Nabil Fekir, la semaine passée à l'Amsterdam ArenA. JEAN-PHILIPPE KSIAZEK — AFP
  • Hakim Ziyech (24 ans) a mis plus longtemps que ses jeunes coéquipiers avant de voir sa carrière décoller
  • Il a signé trois passes décisives jeudi dernier lors de la large victoire de l'Ajax (4-1) contre Lyon
  • Acheté 11 millions d’euros à Twente en 2016, il pourrait être vendu 60 millions d’euros l’été prochain

L’OL a eu le malheur de découvrir un paquet de bons joueurs, la semaine passée à l’Amsterdam ArenA (4-1). Parmi eux, le brillant milieu de terrain Hakim Ziyech s’est fendu d’un spectaculaire triplé de passes décisives. C’est surtout lui qui a puni une défense lyonnaise jusque-là tranquille sur le premier coup franc dangereux obtenu (1-0, 25e). Déjà auteur de 9 buts avec Heerenveen en première division néerlandaise en 2013-2014, Hakim Ziyech fait presque figure d’ancien à l’Ajax, n’ayant pas le profil de pépite tout juste sortie de la Youth League comme certains de ses coéquipiers.

>> A lire aussi: Pourquoi le fiasco lyonnais à Amsterdam est finalement tout sauf un hasard

Egalement passé par Twente (17 buts et 12 passes décisives en 2015-2016), le joueur de 24 ans a donc un peu bourlingué chez des outsiders avant de rejoindre une plus grosse écurie à la fin du mercato estival. « Lors de ses saisons à Heerenveen et à Twente, tout le monde rabâchait qu’il ne défendait jamais, sourit le Stéphanois Oussama Tannane, son ami de longue date. Mais il prouve qu’il a bien changé son jeu avec l’Ajax. Et il est si facile avec son magnifique pied gauche. »

« OK, il ne fait que 65 kg mais il a d’autres armes »

Car plus que son abattage, c’est la précision diabolique de sa patte gauche qui lui a permis d’être élu meilleur joueur de l’Eredivisie l’an passé. « OK, il ne fait que 65 kg mais il a d’autres armes, confirme Kévin Diaz, ancien joueur en D2 hollandaise et désormais consultant pour Canal +. Il est vraiment beau à voir jouer. Si l’Ajax risque de ne pas être championne, c’est surtout car le club a trop traîné pour l’acheter à Twente l’été dernier. »

Quand 20 Minutes a interrogé l’attaquant du LOSC Anwar El Ghazi sur les principaux dangers au sein de son ex-formation, celui-ci a spontanément cité Hakim Ziyech. « C’est clairement la pièce maîtresse de l’Ajax. Ses passes peuvent casser les lignes défensives », indique le jeune international néerlandais. Lyon l’a appris à ses dépens, prenant l’eau de toute part en deuxième mi-temps à l’aller.

>> A lire aussi: Quand El Ghazi présente l'Ajax Amsterdam

« C’est un garçon stupide qui aurait dû avoir un peu de patience »

« Ziyech n’est évidemment pas le nouveau Messi. Il peut être encore plus décisif mais on sent qu’il est spécial », estime Jean-Paul Rison, journaliste pour l’émission FC Afkicken aux Pays-Bas. Assez spécial pour inciter l’Ajax à investir 11 millions d’euros sur lui en août. Un investissement conséquent qu’il a assumé en compilant d’emblée 12 buts et 20 offrandes toutes compétitions confondues pour sa première saison dans un club majeur, aux portes de sa première finale européenne depuis 21 ans.

Son bilan est jusque-là bien plus mitigé concernant sa carrière internationale. Lorsqu’il a choisi de privilégier la sélection marocaine en octobre 2015 après avoir fréquenté les équipes de jeunes des Oranje, son premier entraîneur professionnel Marco van Basten ne l’a pas épargné. « C’est un garçon stupide qui aurait dû avoir un peu de patience, avait alors lâché l’ancien sélectionneur adjoint dans De Telegraaf. C’est un grand joueur mais comment pouvez-vous être suffisamment stupide pour opter pour le Maroc alors que vous êtes sélectionnable en équipe néerlandaise ? »

>> A lire aussi: Tannane et Ziyech se font pourrir par Marco Van Basten suite à leur choix de sélection

« Les Oranje auraient eu cruellement besoin de lui »

Un « choix du cœur » toujours mal perçu par le public néerlandais, frustré d’avoir vu sa sélection manquer l’Euro 2016. « Ne pas le voir appelé actuellement avec le Maroc crée une incompréhension totale car les Oranje auraient eu cruellement besoin de lui », décrypte Kévin Diaz. Car entre Hakim Ziyech et le sélectionneur marocain Hervé Renard, le point de non-retour semble atteint, depuis la dernière Coupe d’Afrique des Nations pour laquelle le joueur de l’Ajax n’a pas été retenu.

« Je ne sais pas précisément quel est le problème entre eux mais j’étais ravi de jouer avec Hakim une fois en sélection [en septembre 2016 contre Sao Tomé]. Je peux juste dire que c’est quelqu’un de très gentil et de tranquille », assure Oussama Tannane, qui avait été lancé dans le monde professionnel le même jour qu’Hakim Ziyech, en 2012 avec Heerenveen avant de se retrouver dans la même chambre que lui avec les Lions de l’Atlas.

Acheté 11 millions d’euros et revendu… 60 millions un an plus tard ?

Kévin Diaz décrit de son côté « un joueur sanguin et qui aime gagner ». « C’est clair qu’il a une personnalité très forte, confirme Jean-Paul Rison. Il dit ce qu’il ressent et ça ne plaît pas toujours. » Personne n’évoque en tout cas un joueur capable de ruiner une si prometteuse carrière pour des soucis disciplinaires. « Ziyech a du caractère, mais dans le bon sens du terme, précise également Kevin Suave, responsable d’un site consacré à l’Ajax. Il a une grande confiance en lui mais pas un grand ego. Franchement, il n’a jamais fait de vagues depuis son arrivée à Amsterdam. »

Il risque par contre bien d’en provoquer lors du prochain mercato, où sa valeur pourrait atteindre… 60 millions d’euros à en croire le directeur technique de l’Ajax Marc Overmars. « Hakim peut vraiment rejoindre un top club, plus haut encore que l’Ajax, estime Oussama Tannane. Je ne serai pas surpris qu’il arrive vite en France, en Espagne ou en Angleterre. » Et si son ascension passait par un nouveau récital, jeudi (21h05) contre l’OL ?