Villeurbanne: Enceinte, elle est mise à la porte de chez elle à coups de poing par un ami de son mari

JUSTICE L’auteur, âgé de 25 ans, avait décidé de s’installer chez un ami. Il a estimé que sa compagne prenait trop de place…

Floriane Riquelme

— 

Véhicule de police en janvier 2017
Véhicule de police en janvier 2017 — O. Aballain / 20 Minutes

Courant mars, un homme de 25 ans, s’invite à minuit au domicile d’un « pote ». Ce dernier vit à Villeurbanne avec sa compagne enceinte de sept mois. Pourquoi ? Il a besoin du logement mais considérant qu’il n’y a pas assez d’espace, il exige que la future maman quitte les lieux.

Le compagnon n’esquisse pas un geste

Elle proteste, il se met à la gifler sans ménagement. Coups de poing, de pied… Il la roue ensuite de coups devant son ami qui reste immobile. Le compagnon réagit seulement lorsqu’il voit sa partenaire, la tête en sang. Il l’emmène à l’hôpital tout en lui disant néanmoins qu’elle l'« a bien cherché », selon Le Progrès.

Quant à l’agresseur ? Il a été jugé pour ce passage à tabac, cette semaine, deux mois après les faits. Comptant déjà neuf mentions à son casier judiciaire, il n’a confessé qu’une « tarte » face au tribunal. Il a même raconté que la jeune femme s’était sûrement cognée elle-même la tête contre le mur.

Le tribunal l’a finalement condamné à un an de prison ferme (avec possibilité d’aménager la peine). Les policiers avaient entre-temps découvert 2.360 cachets d’ecstasy au domicile de sa mère. Ce qui a alourdi la sentence.