Lyon: Parents, ils cartonnent avec leurs blogs

WEB Depuis quelques années, les blogs parentaux sur lesquels les mamans (ou parfois les papas) distillent leurs conseils et racontent leur quotidien, cartonnent. «20 Minutes» dresse le portrait de trois Lyonnais qui se sont lancés dans le genre avec succès...

Floriane Riquelme

— 

Antoine Allègre, ancien journaliste, est le fondateur du blog parental décalé Monsieur Simon
Antoine Allègre, ancien journaliste, est le fondateur du blog parental décalé Monsieur Simon — A. Allègre
  • L’émergence et le nombre accru de blogs parentaux est un nouveau phénomène à suivre.
  • Cranemou, Les carnets de Victoire et Monsieur Simon sont trois blogs parentaux lyonnais sur lesquels 20 Minutes s'est penché pour vous.

Des conseils décalés, des anecdotes rigolotes, des espaces de discussions… Depuis quelques années, les blogs parentaux explosent sur la toile. Ils remplacent même déjà pour certains les guides traditionnels. Plusieurs Lyonnais s’illustrent dans ce domaine et sont suivis chaque jour par des centaines ou milliers d’internautes. 20 Minutes a rencontré trois de ces blogueurs.

Cranemou : la maman décalée et assumée. Derrière le blog Cranemou (appelé ainsi en référence à une blague avec ses amis sur la fontanelle, zone « souple » qui protège le cerveau de bébé), crée en 2009, se cache Natacha Guilbert, 36 ans. A cette époque, la jeune femme s’ennuyait pendant son congé mat'. « Je l’ai fait pour m’occuper, garder une trace et dédramatiser ma grossesse », confie-t-elle.

Passionnée d’écriture, alors commerciale, elle décide de se lancer. « Les blogs commençaient à émerger, ils n’étaient pas trop lus. Le contenu que je publiais était très personnel », poursuit-elle. Très vite, ses chroniques humoristiques sont repérées par une blogueuse parentale qui a déjà percé sur la toile. « Dès qu’elle a parlé de moi sur son blog, je suis passée de 50 à près de 1.000 lecteurs certains jours. » Natacha continue les récits personnels : « C’est ma vie racontée d’une manière agréable. »

Elle n’est pas là pour guider les parents, mais fait rire et c’est ce qui lui plaît. La blogueuse partage ses expériences et aventures de maman avec humour. Routine et réveil en fanfare du matin, conversations et répliques cultes de ses enfants… Les récits n’ont rien d’extravagants, la Lyonnaise se contente de raconter le quotidien. Mais dans un style décalé, avec un langage dévergondé, qui permet à chacun de s’identifier facilement.

>> A lire aussi : Lyon : Elle raconte sur son blog décalé les « galères » de la maternité


Les carnets de Victoire : des coups de cœur et des conseils. Le blog « Les carnets de Victoire » est aussi né d’une grossesse. Victoire Sequeira, en 2014, a envie de « faire partager, faire découvrir, aider et aiguiller », explique-t-elle. Elle présente ses coups de cœur et ses découvertes pour des idées décos, des magasins de vêtements pour enfants et des objets de puéricultures. Cette commerciale le sait bien « certaines mamans n’ont pas toujours le temps de chercher ».

Elle leur fait alors gagner avec ses découvertes lyonnaises, et leur propose des jeux-concours en collaboration avec des créateurs locaux car « très axés sur le made in France ». Elle publie parfois des billets d’humeurs sur son quotidien et ses soucis mais reste « souvent tiraillée entre le fait qu' [elle] aime partager et [son] envie de ne pas exposer [sa] vie », confie-t-elle. Elle essaie donc d’étoffer le contenu avec « des idées de bonnes adresses ou des lieux de balades à privilégier ».

Monsieur Simon : un papa qui garde son âme d’enfant.  Monsieur Simon est un média parental, conçu par un papa, Antoine Allegre, en 2016. Et c’est là toute la différence. A contre-courant des autres blogs que l’on trouve habituellement sur le Web, l’auteur du concept Monsieur Simon utilise ses 15 ans d’ancienneté dans le journalisme pour « remettre le fun au centre du cercle familial » en alimentant ainsi son site et sa page Facebook.

L’objectif n’est pas de dire quoi faire à ses lecteurs. « Monsieur Simon permet d’accompagner les enfants de 0 à 10 ans, tout en ne négligeant pas le fun du parent. Autant s’amuser un maximum avec eux ! » développe-t-il.

Le chill-out bien sucré de la #BackToSchoolParty de @_monsieursimon_ avec en bande-son Fantasia (coucou @operadelyon

A post shared by Monsieur Simon (@_monsieursimon_) on

Le contenu est « family friendly » : films, jeux vidéo, repas, activités, playlists, qui plairont et amuseront tout autant les parents que les enfants. « Le film Vice Versa, quand je le regarde avec mon fils, on ne va pas forcément rigoler au même moment. Il va rire aux choses drôles pour les enfants mais il va passer à côté de sous-entendus pour les adultes. J’aime bien quand il y a plusieurs niveaux de lecture », illustre-t-il.

Monsieur Simon, est un fil rouge qui permet à l’ancien journaliste de faire de l’audiovisuel (une chaîne sur YouTube doit sortir en septembre), de la communication et de l’événementiel en collaboration avec d’autres marques. Il sera d’ailleurs possible de voir Monsieur Simon lors des Nuits Sonores pour évoquer le thème du gaspillage.