Les camions ne pourront plus passer par Lyon

CIRCULATION Le préfet du Rhône a rendu public ce lundi un arrêté interdisant...

A Lyon, Frédéric Crouzet

— 

L'autoroute A26 Calais-Reims était coupée lundi matin dans les deux sens à une quinzaine de kilomètres de Cambrai (Nord), après qu'un poids lourd s'est immobilisé sur la bande d'arrêt d'urgence en raison d'une fuite de benzène, a-t-on appris de sources concordantes.
L'autoroute A26 Calais-Reims était coupée lundi matin dans les deux sens à une quinzaine de kilomètres de Cambrai (Nord), après qu'un poids lourd s'est immobilisé sur la bande d'arrêt d'urgence en raison d'une fuite de benzène, a-t-on appris de sources concordantes. — Derrick Ceyrac AFP/archives

Le centre de Lyon interdit aux camions. Le préfet du Rhône Jacques Gérault a rendu public ce lundi un arrêté interdisant la circulation des poids lourds de plus de 7,5 tonnes dans le tunnel sous Fourvière et sur l’axe A6/A7 entre Anse et Ternay. Quant aux véhicules de plus de 3,5 m de haut, ils ne pourront plus emprunter le périphérique nord de Lyon. Ces mesures de sécurité ont été prises pour «limiter les risques d’accident et d’incendie le temps des travaux de mise aux normes des tunnels».

Conséquence: les poids lourds en transit par l’agglomération lyonnaise devront emprunter la rocade Est, une voirie au bord de l’asphyxie avec déjà 80.000 véhicules par jour, dont 15.000 camions. Les automobilistes sont eux aussi touchés par cette mesure, applicable au plus tard le 15 février. Pour limiter les nuisances subies par les riverains de la rocade, la vitesse y a été abaissée à 90 km/h pour les véhicules légers et à 70 km/h pour les poids lourds de plus de 12 tonnes. Les associations de riverains et élus de l’Est lyonnais réclament l’accélération du dossier de Contournement ouest de Lyon.